Le XV de France s’apprête à disputer le match le plus important de son Tournoi des 6 Nations, avec le choc face à l’Angleterre au Groupama Stadium de Lyon. Une affiche qui passionne, puisque les deux équipes ont retrouvé des couleurs lors de la dernière journée, avec des Anglais qui ont notamment fait tomber l’invincible Irlande (23-22).

Après avoir retrouvé le sourire contre le Pays de Galles (24-45), le XV de France va affronter son meilleur ennemi pour la dernière journée du Tournoi des 6 Nations 2024. Il s’agit évidemment de l’Angleterrequi a été la véritable surprise du week-end dernier avec sa victoire sur une Irlande qui semblait se diriger vers un deuxième Grand Chelem consécutif.

Une Angleterre totalement métamorphosée face à la France ?

Cette victoire a montré un tout nouveau visage de l’Angleterrequi en dépit de son statut de demi-finaliste de la dernière Coupe du monde, est considéré comme une équipe en grande crise depuis quelques années. Le sélectionneur Steve Borthwick semble avoir trouvé la solution et désormais, même en France on commence à craindre le XV de la Rose.

« Ils ont pris l’humiliation du siècle. 50 points, ça n’était jamais arrivé à Twickenham ! »

« Les Anglais sont très agressifs, très méchants, ils ont un peu retrouvé leur truc. Ça a toujours été des guerriers, mais ils te font aussi des attaques d’une vitesse… ils sont redevenus joueurs et ils ne perdent pas un ballon » a expliqué l’ancien talonneur Vincent Moscatoau micro de RMC Sportavant de rappeler la correction française de l’année dernière (10-53). « Ils ont pris l’humiliation du siècle. 50 points, ça n’était jamais arrivé à Twickenham ! Je pense donc que ça va être très sérieux, mais il y aura en plus de la qualité. Devant ils sont très costauds, attention ».

Source de l’article