Après avoir connu un mois de juillet spectaculaire, Édouard Julien est plus discret au bâton en août. Vendredi soir au Target Field, le joueur des Twins du Minnesota a retrouvé ses bonnes habitudes avec un retentissant circuit dans une victoire de 12 à 2 sur les Rangers du Texas. À voir ci-dessus !

Le Québécois s’était déjà rendu sur les sentiers en première manche en soutirant un but sur balles, puis avait été poussé à la plaque par le triple de Matt Wallner, mais il savait évidemment qu’il pouvait en faire plus.

• À lire aussi: Un autre lanceur suspendu pour avoir triché

• À lire aussi: Une défaite qui pourrait avoir des conséquences pour les Blue Jays

Les Twins ont connu toute une septième manche, avec six points, et Julien s’est amené au bâton avec deux de ses coéquipiers sur les buts. Le deuxième lancer de Grant Anderson était à son goût et il a expédié la balle à 435 pieds du marbre pour faire 10 à 1.

Il s’agissait du 11e circuit de la saison du frappeur désigné de 24 ans, mais son premier depuis le 26 juillet. Il montre désormais une très bonne moyenne au bâton de ,285 et a produit 25 points.

Le retour du bâton de Vladimir Guerrero fils ne suffit pas

À Toronto, Vladimir Guerrero fils a bien beau avoir réussi son premier circuit en 16 matchs, les Blue Jays ont tout de même baissé pavillon par la marque de 5 à 2 devant les Guardians de Cleveland.

Le Dominicain et le voltigeur George Springer ont cogné des longues balles en solo qui furent les seuls moments de réjouissance des favoris locaux. Les Jays (70-59) ont subi un troisième revers consécutif, ce qui complique encore un peu plus leur situation au classement.

Toronto devra regarder du côté de ses lanceurs puisque les joueurs de champ ont été assez fiables défensivement dans cette rencontre. Un jeu défensif a retenu l’attention en troisième manche après le double de Jose Ramirez. Springer a récupéré la balle et l’a envoyée à Whit Merrifield, qui s’est empressé de rejoindre le receveur Alejandro Kirk à la plaque en raison de la course folle de Steven Kwan.

La reprise vidéo a été nécessaire et l’officiel a renversé sa propre décision en confirmant que le joueur des Guardians avait été retiré puisqu’il n’avait jamais touché le marbre. Le pointage était alors de 1 à 1.

La plupart des points des joueurs de Cleveland ont été obtenus grâce à leurs puissants élans. Bo Naylor et Ramon Laureano ont envoyé des balles de l’autre côté de la clôture aux dépens du lanceur Chris Bassit (12-7). Le releveur Jordan Hicks a aussi accordé un circuit plus tard à Andres Gimenez.

Cette série se poursuivra samedi et dimanche.

Voyez les faits saillants du match ici :

Source de l’article