Que ce soit au D+D Real Czech Open ou à la course à la Ryder Cup, Victor Perez a gagné des points ce vendredi. Comme la veille, le natif de Séméac a joué son deuxième tour en 68 (-4). À -8 total, le Français rejoint Adrian Meronk et Yannick Paul à la 13e place. Les autres prétendants au billet pour Finca Cortesin ont lâché du terrain. Robert MacIntyre pointe à la 36e position à -4, quand Adrian Otaegui et Rasmus Hojgaard sont 55e à -5, à la limite du cut.

Un cut qui a réservé quelques surprises avec les éliminations de Maximilian Kieffer, Nacho Elvira (70es à -3), Shane Lowry ou encore Marcel Siem (82es à -2). Parmi les bleus, l’aventure se termine pour Clément Sordet, Robin Sciot-Siegrist (82es à -2), Adrien Saddier (97e à -1), Gary Stal (106e dans le par), Mike Lorenzo-Vera (136e à +4) et Joël Stalter (141e à +5).

Mais les Tricolores seront bien représentés ce week-end avec huit joueurs : Victor Perez, Antoine Rozner et Julien Brun (19es à -7), Victor Dubuisson, Julien Guerrier (25es à -6), David Ravetto, Alexander Levy (36es à -5) et Jeong weon Ko (55e à -4).

Björk devant, grande journée pour Wallace

En tête après le premier tour, Sami Välimäki a lâché son premier bogey de la semaine. Avec deux nouveaux birdies, le Finlandais a rendu une carte de 70 (-2). Il reste dans la course, désormais 3e à -11. Une place partagée avec Matt Wallace. L’Anglais a signé le meilleur score du deuxième tour à -9. Le quadruple vainqueur sur le Tour européen a réalisé sept birdies et un eagle au 6.

« Je suis confiant. Je l’étais même jeudi soir, je savais qu’il y avait des chances et que les greens seraient légèrement meilleurs ce matin. J’avais sept coups de retard avant d’entamer la journée d’aujourd’hui (vendredi). Avant, je me serais dit  »wow, je suis trop loin ». Mais ça va, je joue bien. C’est comme ça que pensent les meilleurs joueurs et j’essaie d’apprendre d’eux »a raconté le joueur de 33 ans.

Devant ce duo, Nicolai Hojgaard est à -12 total et Alexander Björk a pris les commandes à -13. Le Suédois a joué -6 ce vendredi et n’a toujours pas concédé le moindre bogey après deux tours.

Source de l’article