Un mois après la Vertical Blue aux Bahamas, les meilleurs apnéistes du monde se sont donné rendez-vous à Roatan au Honduras pour les Championnats du monde. La Française Alice Modolo s’est distinguée lundi en décrochant le titre de vice-championne du monde avec une plongée à 100 mètres en monopalme poids constant, le tout en 2 minutes et 56 secondes.

Cette belle 2e place a été conquise alors que les conditions météorologues étaient difficiles en raison d’un très fort courant. Elle qui n’avait jamais plongé aussi profond en compétition devient la première Française à atteindre cette barre aussi mythique que symbolique. Elle se classe derrière l’incontournable Alenka Artnik.

C’est un bel été pour Alice Modolo qui, début juillet, avait remporté un nouveau titre de championne de France, toujours en monopalme poids constant.

« L’apnée me fait vraiment vivre des aventures insoupçonnables

« Je suis ravie de gravir une marche de plus, c’est assez dingue. C’était un rendez-vous un peu particulier parce que les conditions ici ne sont pas faciles, il y avait aussi des cas de Covid autour de nous, et dernièrement il y a eu des cas de dopage. La tension était donc palpable. La pression était importante, aussi parce que l’on ne plonge pas que pour nous mais également pour l’équipe. On se sent donc moins libre d’échouer.

J’ai su assez rapidement que j’allais plonger pour 100 mètres car tous mes entraînements dessinaient ce chiffre. C’était symbolique puisque j’avais raté ça en 2019 (elle avait fait un malaise). Donc réussir cette performance, qui n’est pas loin de mon maximum. J’ai déjà fait une plongée à 104 à l’entraînement mais je ne l’ai pas validée. L’apnée me fait vraiment vivre des aventures insoupçonnables, ce qui me confirme qu’il faut que je continue dans cette voie. »

Source de l’article