Amandine Buchard (vainqueure du Masters en -52 kg) : « Je suis vraiment contente de ma journée parce que j’ai produit pas mal de judo, un peu différent de d’habitude. Je vais un peu plus au contact. Ça commence à payer. C’est important de gagner le Masters même si ce n’est pas une finalité mais ce sont des matches qui vont me servir de référence pour les JO à Paris. Ce sont les top de ma catégorie, on va toutes se battre pour le titre olympique. C’est important de voir que ce que je travaille à l’entraînement paie. Je dois encore travailler ma rapidité, mon agressivité, la variété de mes techniques. Là, il manquait (Uta) Abé (championne olympique et du monde, sa bête noire). Donc, je vais devoir monter d’un cran si je veux la battre à Paris en 2024. Mais là, ça montre que je suis sur le bon chemin. »

Source de l’article