Dans un duel au sommet en Premier League entre le leader et son dauphin, Arsenal s’est imposé 3-1 face à Liverpool dimanche. Une victoire qui permet aux hommes d’Arteta de revenir à deux points des Reds, toujours leaders du championnat.

L’écart se ressert. Arsenal, deuxième du championnat, s’est offert le choc de Premier League face à Liverpool ce dimanche en s’imposant 2-1 à l’Emirates face au leader. Une victoire qui permet aux Gunners de revenir à deux points des Reds et de se replacer dans la course au titre.

À domicile, Arsenal a donné le tempo tout au long de la rencontre, avec une ouverture du score dès la 14e minute, signée Bukayo Saka.Profitant des quelques largesses défensives de Liverpool, les Gunners ont pressé pour faire le break, avec plus de contre-attaques tranchantes que de vraies phases de possession.

Une grosse boulette d’Alisson pour le but du 2-1

Juste avant la pause, Gabriel a pris sa chance profitant d’un ballon qui traînait, obligeant Alisson à se détendre en deux temps (38e). Arsenal n’est pas parvenu à enfoncer le clou, et ce sont les Reds qui sont finalement revenus à hauteur sur un but gag inscrit de la main par Gabriel dans ses propres cages (1-1, 45e+3).

En seconde période, la partie s’est équilibrée. Les Reds ont multiplié les frappes pour tenter de passer devant (47e, 48e), avant de voir Martin Odegaard multiplier les bonnes intentions offensives (52e, 56e). Luis Diaz s’est pourtant offert la meilleure occasion du début de seconde période avec une frappe tendue captée par David Raya (62e). Mais c’était sans compter sur l’énorme boulette d’Alisson et Virgil Van Dijk, qui ont laissé Gabriel Martinelli filer seul vers un but totalement vide et conclure (2-1, 67e).

Trossart pour achever les Reds

Le sort s’est ensuite acharné sur Liverpool. Les hommes de Jürgen Klopp finiront la rencontre à dix après un mauvais geste asséné par Ibrahima Konaté dans le visage de Kai Havertz, synonyme de second carton jaune (88e).

Leandro Trossard a immédiatement profité de la supériorité numérique des Gunners en enchaînant un grand pont sur Harvey Elliott puis une frappe croisée entre les jambes d’Alisson (3-1, 90e+3).

Un score sans appel pour les hommes de Mikel Arteta, qui se reclassent donc dans la course au titre avec cette victoire et ne pointent plus qu’à deux points de Liverpool, qui reste leader malgré cette défaite. Ce résultat arrange Manchester City (3e, 46 pts) qui compte deux matches en plus à disputer contre Brentford lundi puis encore face aux « Bees » le 20 février.

Source de l’article