Dominée deux fois en Euroligue cette semaine face à deux ogres du basket continental, Fenerbahçe et le Real Madrid, l’Asvel a réenclenché la marche avant en Championnat ce dimanche, à domicile, face à Limoges.

Auteurs d’une entame canon (12-0) dans le sillage de Paris Lee (20 points), les Villeurbannais ont compté jusqu’à 15 points d’avance (32-17) dans le deuxième quart-temps, notamment grâce à l’impact de Youssoupha Fall (18 points, 15 rebonds), systématiquement trouvé par ses équipiers sous le panier.

Limoges a remonté 15 points en un quart-temps

Mais Limoges s’est réveillé avant la pause : Lucas Beaufort, intenable (5/5 aux tirs dont 2/2 à trois points à la pause, 18 points au total), a ramené les siens dans le coup avant que Tyree Appleby (11 points) ne réussisse sa tentative à trois points au buzzer pour ramener les deux équipes à égalité à la pause (41-41).

L’Asvel a retrouvé son rythme de croisière au retour des vestiaires, repris neuf points d’avance (62-53) … puis est retombé dans ses travers en laissant Nicolas Lang (15 points) et les siens revenir une nouvelle fois à deux petits points (64-62) à cinq minutes du buzzer.

Mais le CSP n’a pas concrétisé ce match de traînard et cédé dans le money time face à l’Asvel et à Paris Lee, auteur du trois points du break (73-64) à un peu plus d’une minute de la fin du match. Trop irrégulier pour espérer davantage, Limoges encaisse ainsi un troisième revers de rang et ne parvient pas à distancer la zone rouge du classement.

Source de l’article