La JL Bourg est tombée à domicile en Betclic Élite pour la première fois en 2024. Les joueurs de Frédéric Fauthoux se sont inclinés samedi face à Cholet (78-80) lors de la 25e journée. Les Choletais ont mené l’essentiel de la rencontre et ont résisté à la pression dans les dernières minutes, notamment grâce à leur domination aux rebonds (50 dont 18 offensifs) avec 13 prises pour le pivot néerlandais Emmanuel Nzekwesi, auteur d’un gros double-double avec 22 points.

Les Choletais avaient pris les commandes dès la première mi-temps (40-37) dans le sillage de Gérald Ayayi (17 points, tous dans les vingt premières minutes) qui compensait en attaque l’absence de Nick Johnson. Bourg a monté son niveau défensif après la pause pour rejoindre et dépasser son adversaire en fin de troisième quart (59-57). Mais Nzekwesi et Cholet ont retrouvé de l’énergie pour mieux maîtriser les dernières minutes et prendre un succès crucial dans la course aux play-offs.

29 points pour Sekou Doumbouya avec Roanne

Plongée dans une crise sportive, avec l’éviction mardi de Jean-Denys Choulet, son entraîneur emblématique, la Chorale de Roanne a arraché un premier succès à domicile depuis la fin novembre 2023 et s’est donné un peu d’air en bas de classement face au Portel (84-83).

La recrue Sekou Doumbouya, de retour en France après son échec en NBA et plusieurs mois sans club, a été l’aiguillon offensif de Roanne avec 29 points (8 sur 12 aux tirs).

L’ancien des Detroit Pistons avait permis aux Roannais de prendre quatorze points d’avance rapidement (33-19, 10e). Mais la Chorale est retombée dans ses travers. Le Portel en a profité pour recoller à la pause (46-40) et pousser les joueurs de l’entraîneur intérimaire Marc Berjoan à un money-time.

Les joueurs d’Eric Girard ont même pris quatre points d’avance (81-77) avant de concéder un panier de DJ Cooper et un autre de Yannis Morin. À coups de lancers francs dans des dernières secondes interminables, Roanne a fini par conserver un petit point d’avance et peut souffler un bon coup, même si le club de la Loire reste dans la zone rouge.

Saint-Quentin et Limoges vainqueurs

Privé de ses deux arrières Tyger Campbell et Melvin Ajinça, blessés, Saint-Quentin, le promu désormais quasi assuré du maintien avec cinq victoires d’avance sur le premier relégable, a maîtrisé son match contre Blois (75-64), en grande difficulté en bas de classement et privé de Rashard Kelly, avec 15 points et 7 rebonds de Mathis Dossou-Yovo.

Mené à la pause (45-50) à domicile, Limoges a totalement renversé son match contre Boulogne-Levallois, la lanterne rouge, après la pause pour faire l’écart (94-73, 35e) et marquer 53 points en deuxième mi-temps (98-88, score final), avec un grand Danilo Nikolic (22 points, 7 rebonds).

Source de l’article