Interrogé jeudi par RMC Sport, le président fédération ukrainienne d’escrime, Mikhail Ilyashev, a exprimé son incompréhension et sa colère après qu’Olga Kharlan, sabreuse ukrainienne, a été disqualifiée des épreuves de sabre aux Mondiaux d’escrime de Milan pour ne pas avoir serré la main de son adversaire russe.

Mikhail Ilyashev, comment réagissez-vous à la décision prise par la FIE contre Olga?

Ce n’est pas correct. C’est immoral et c’est contre les règles. Nous avons tous vu que l’arbitre n’a pas donné de carton noir. Elle est apparue sur le tableau suivant, avec un nouvel arbitre. Et en 40 minutes, une décision, on ne sait pas de qui elle vient, nous pensons du directeur technique. On lui a demandé : « qui a décidé de ce carton noir ? » Il nous a répondu que ça venait de lui. C’est la décision du directeur technique, pas de l’arbitre et tu ne peux pas changer la décision de l’arbitre. Elle a quitté la piste avec l’accord de l’arbitre.

Qu’allez-vous faire ?

Nous allons protester et nous battre contre le bureau de la FIE. C’est une décision illégale, et nous espérons qu’ils vont revenir sur leur décision pour permettre à Olga de participer à la compétition par équipes.

Depuis jeudi soir, les escrimeurs ukrainiens sont autorisés à tirer contre les Russes sous bannière neutre…

C’est une décision du ministère des Sports qui autorise désormais les athlètes à participer aux compétitions. Après c’est la décision des escrimeurs, elle a pris la décision de tirer, elle a gagné et après cette victoire lui a été retirée par l’intermédiaire d’une procédure litigieuse. On est aussi très frustrés du tirage au sort. Parce que deux athlètes ukrainiens rencontrent deux athlètes neutres. Je ne m’avance en rien, mais c’est quand même très étrange. Et quand j’ai commencé à parler du tirage au sort, on s’est montré agressif envers moi.

Propos recueillis par Maria Azé à Milan (Italie)

Source de l’article