Toujours à la recherche d’une première victoire cette saison, l’Olympique Lyonnais est dernier de Ligue 1. Après la nouvelle défaite des Gones à Reims (2-0), Christophe Dugarry a dézingué les joueurs rhodaniens et leur président américain John Textor.

Laurent Blanc évincé, Fabio Grosso n’y arrive pas non plus et Lyon est dernier de Ligue 1. Battu à Reims lors de la septième journée de la saison, l’OL n’a toujours pas gagné le moindre match et traverse une crise majeure pour la première campagne du club depuis la prise de pouvoir de John Textor. Au lendemain de la nouvelle défaite des Gones, Christophe Dugarry n’a pas épargné le président américain et ses joueurs lors de son passage dans l’émission Rothen s’enflamme sur RMC.

Exclure : Duga fracasse John Weaver !
Exclure : Duga fracasse John Weaver !

« Les joueurs sont incapables de faire trois passes et de gagner un match. Je veux bien que l’on tape sur Textor, on l’a fait et on le referra. C’est un guignol! C’est un guignol, a lancé le membre de la Dream Team RMC Sport ce lundi. Il n’aurait jamais fallu lui vendre le club. C’est un guignol on le sait mais j’en appelle à la responsabilité des joueurs. Incapables de gagner un match ou de jamais mener au score. Ils n’ont quand même pas l’effectif pour être dernier. »

>> Toutes les infos sur la Ligue 1 en direct

Dugarry: « Aucune compassion avec les joueurs »

Malgré un effectif fourni, Lyon n’y arrive pas et n’a marqué que trois buts en Ligue 1. Pire attaque et troisième pire défense, le club rhodanien se retrouve à lutter pour le maintien alors qu’il rêvait d’Europe et de Ligue des champions cet été. Christophe Dugarry a dénoncé la mentalité du groupe pro à l’OL.

« Je n’ai aucune compassion avec les joueurs dans le cas actuel. On ne leur demande pas de gagner la Ligue des champions mais seulement de gagner un match. Aucune compassion pour les joueurs, c’est leur métier! Les mecs se lèvent tous les matins et s’ils sont incapables de gagner un match, ils n’ont rien à faire sur un terrain de foot. C’est la vérité », a enchaîné le champion du monde 1998.

« Réagissez! »

« Je ne leur demande pas d’être champion de France mais de gagner un match. C’est un problème de tout, il faut s’y remettre. Il y a Tagliafico, un champion du monde, il y a Tolisso et Lacazette ou encore Caleta-Car sur le banc. Ils ont Cherki, le génie Cherki… ils en ont des joueurs. Ils ont Caqueret, ils ont des joueurs pour gagner un match quand même. Ils sont les seuls et uniques responsables! » Et de conclure après le pire début de saison de l’histoire de l’OL en Ligue 1: « Regardez-vous dans une glace et faites ce qu’il faut. Mettez-vous des coups de tête dans le vestiaire s’il le faut, mais réagissez! Réagissez! »

Jean-Guy Lebreton avec RMC

Source de l’article