A l’occasion de la cérémonie de la remise du trophée du cycliste slovène de l’année, Tadej Pogacar a fait le point sur sa déception du Tour 2023 et sur ses envies pour la saison 2024. De quoi en tirer des conclusions relativement claires dans l’optique de son duel avec Jonas Vingegaard sur les routes du Tour de France…

Tadej Pogacar a remporté le trophée du cycliste slovène de l’année devant Primoz Roglic et Matej Mohoric. A cette occasion, le champion slovène s’est exprimé pour le site Siol.netrevenant notamment sur sa saison, avec sa déception au Tour de France : « Cette année, c’était un Tour avec des hauts et des bas. La dernière semaine a été assez difficile pour moi, mais la deuxième place me redonne de la motivation. J’espère que l’année prochaine se passera un peu plus facilement ».

S’il veut tout courir du Tour des Flandres à la Vuelta…

Et Pogacar laisse clairement entendre qu’il reste totalement motivé pour tenter de décrocher la victoire au Tour de France, d’autres éléments laissent planer une impression bien différente, comme si le leader de la Équipe EAU ne croyait plus aussi fermement qu’avant en ses chances de dominer Jonas Vingegaard sur les routes de juillet. Ainsi, à l’évocation de la saison prochaine, Pogacar a affirmé : « J’espère m’améliorer encore même si je sais que cela sera difficile. Je vais essayer d’être au meilleur niveau où j’ai évolué et je regarde pour des nouveaux challenges. L’an prochain, il y a les championnats du monde. Cela m’emmène aussi en direction du Tour d’Italie, du Tour de France, du Tour d’Espagne, des monuments dans les classiques. Partout ».

Volonté de gagner sur tous les terrains ou renoncement au maillot jaune ?

Et Pogacar diversifie ses objectifs à ce point, c’est bien qu’il ne se focalise plus sur le Tour de France. Il est tout à fait possible que cela réponde à une envie de gagner sur tous les terrains, du Tour des Flandres à la Vuelta. Mais dans le même temps, il est difficile de ne pas en tirer la conclusion que si Pogacar souhaite multiplier ses objectifs, c’est qu’il a intégré en son for intérieur qu’il ne gagnerait pas le Tour de France. Car il est une certitude : s’il vient à concourir du Tour des Flandres au Tour d’Italie, avec l’objectif de les remporter, Tadej Pogacar ne sera pas en état physique de gagner le Tour de France, surtout face à un Jonas Vingegaard qui aura gardé un maximum de force en vue des trois semaines de juillet…

Source de l’article