Cyréna Samba-Mayela a assuré l’essentiel ce mardi aux Mondiaux de Budapest (Hongrie) en prenant la quatrième place de sa série du 100 m haies (12 »71, vent +0.1 m/s). Descendue sous les 12 »70 pour la première fois de sa carrière en finale des Championnats de France fin juillet (12 »68), la hurdleuse de 22 ans n’a pas été en mesure de suivre la Jamaïquaine Ackera Nugent (12 »60). Mais la championne du monde en salle 2022 du 60 m haies sera bien au rendez-vous des demi-finales mercredi (20h45).

C’est en revanche déjà terminé pour Laëticia Bapté, cinquième de sa série (12 »93, vent nul) et première non qualifiée au temps, pour un petit centième. Dans une spécialité extrêmement dense, la très grosse cote est venue de l’Américaine Kendra Harrison, vice-championne du monde 2019 et vice-championne olympique 2021, auteure du quatrième chrono de l’histoire (12 »24, vent +0.1 m/s), elle qui a déjà la deuxième meilleure marque planétaire (12 »20 en 2016).

La championne du monde en titre nigériane Tobi Amusan, suspendue provisoirement en juillet pour trois manquements à ses obligations de localisation antidopage en moins d’un an, était bien présente sur la cinquième et dernière série, qu’elle a remportée en (12 »48, vent +0.4 m/s).

Source de l’article