L’empêcheur de tourner en rond s’appelait finalement Daniil Medvedev et il n’y aura pas de retrouvailles, dimanche, entre Novak Djokovic et Carlos Alcaraz après leur baston de Wimbledon. Auteur d’une partition somptueuse sur un Central du Arthur-Ashe électrique, le Russe a déboulonné l’Espagnol, tenant du titre et n°1 mondial, en quatre sets (7-6 [3]6-1, 3-6, 6-3). Il retrouvera le Serbe en finale pour tenter de remporter son deuxième titre en Grand Chelem.

Plus d’infos à suivre…

Source de l’article