L’Américaine Coco Gauff s’est qualifiée pour la première finale de l’US Open de sa très prometteuse carrière en s’imposant face à la Tchèque Karolina Muchova (6-4, 7-5). Elle la jouera dans une ambiance incandescente.

La pépite américaine Coco Gauff, 6e mondiale à 19 ans, s’est qualifiée jeudi pour sa première finale de l’US Open en battant la Tchèque Karolina Muchova (10e) 6-4, 7-5, au terme d’un match interrompu 50 minutes par des militants écologistes. Gauff, qui a déjà joué une finale à Roland-Garros en 2022 (défaite face à la Polonaise Iga Swiatek), affrontera samedi la Bélarusse Aryna Sabalenka (2e) ou sa compatriote américaine Madison Keys (17e) pour tenter de remporter son premier titre du Grand Chelem. Elle n’avait encore jamais dépassé les quarts de finale à Flushing Meadows.

La plus jeune Américaine en finale de l’US Open depuis Serena Williams

Gauff est la plus jeune Américaine à atteindre la finale de l’US Open depuis Serena Williams qui, en 1999, avait même gagné le premier de ses six titres à Flushing Meadows. Comme la reine Serena, Gauff a pu compter sur le soutien massif du public.

« Sur certains points, le public a fait tellement de bruit que j’ai cru perdre l’audition, a plaisanté la joueuse. Mais continuez comme ça, j’espère que ça m’aidera samedi ! »

La Floridienne s’est hissée pour la première fois en finale de son Majeur national dans la foulée d’un mois d’août flamboyant avec deux titres à la clé juste avant de venir à Flushing Meadows: Washington et le WTA 1000 de Cincinnati où elle a battu la n°1 mondiale Iga Swiatek en demies.

Jeudi, elle est sortie vainqueur d’un match globalement peu passionnant, notamment parce que constellé de 61 fautes directes (25 pour Gauff, 36 pour Muchova), dont le moment le plus palpitant aura peut-être été son interruption par des militants écologistes.

Alors que les joueuses allaient débuter le deuxième jeu de la seconde manche, quatre personnes, selon l’organisation, se sont levées dans la partie haute des tribunes de l’immense court Arthur-Ashe et ont scandé « end fossil fuels », arrêtez les carburants fossiles. L’arbitre a préféré interrompre le jeu et tandis que le public a lancé à plusieurs reprises « sortez-les » à l’encontre des militants, Gauff et Muchova ont été autorisées à quitter le court et rentrer au vestiaire le temps de régler la situation. Sur intervention de la police, trois des militants sont sortis dans le calme, mais le quatrième s’est collé les pieds nus au sol. Les policiers et le service médical ont mis plusieurs minutes à le décoller avant de le faire sortir, les mains menottées dans le dos.

Hors-série - la carte postale de l'US Open : le cocktail chaleur-humidité fait des dégâts
Hors-série – la carte postale de l’US Open : le cocktail chaleur-humidité fait des dégâts

Sur le court, Gauff a semblé devoir avaler le premier set lorsqu’elle a servi à 5-1. Mais Muchova est revenue à 5-4. La Tchèque a alors servi pour égaliser à 5-5, mais dans un festival de fautes directes (12 pour Gauff et 17 pour Muchova sur l’ensemble du premier set), l’Américaine a repris une troisième fois le service de son adversaire pour empocher la première manche.

Dans le second set, les deux joueuses ont conservé leur mise en jeu jusqu’à ce que Gauff ne réussisse le break (en profitant notamment d’une balle consciencieusement smashée dans le couloir par Muchova) pour mener 5-3 et servir pour le match. D’une superbe amortie, l’Américaine s’est procuré une première balle de match, mais la Tchèque l’a sauvée avec beaucoup d’autorité avant de débreaker.

A 5-4 et 15/15, Gauff et Muchova ont enfin joué un point spectaculaire, gagné par l’Américaine, qui a fait se lever le public. Le jeu s’est alors emballé, d’autant que Muchova a sauvé encore quatre balles de match à 6-5. Mais après un échange de 40 frappes, Gauff s’est offert une sixième balle de match, qu’elle a cette fois convertie.

Source de l’article