Quand il a regagné le club-house en ayant égalé le record du parcours ce samedi (63), Louis Oosthuizen pensait bien qu’il bouclerait la journée seul en tête de l’Alfred Dunhill Championship. Seulement, Charl Schwartzel, parti après lui, l’a rejoint sur le fil (65). Les deux compères mènent la danse devant un autre de leur compatriote, Christiaan Bezuidenhout, et l’Anglais Andy Sullivan (-10).

Louis Oosthuizen (un eagle, sept birdies) ne s’est pas offusqué de partager finalement l’affiche : « C’est un parcours sur lequel il y a beaucoup de pièges. Il faut vraiment être bien calé au swing et c’était mon cas aujourd’hui. Il faisait très chaud, j’ai essayé de marcher à l’ombre dès que possible. Le fait de jouer en short a aidé à bien gérer les conditions. Demain, il faudra saisir les occasions. »

La menace sera majeure car Charl Schwartzel est le roi de ce tournoi : quatre succès, quatre deuxièmes places. Son retour de folie (-5 sur les cinq derniers trous) lui a permis de se positionner idéalement pour enjoliver son palmarès. Pas certain que les poursuivants soient de taille à se mêler à ce duo.

Du côté des Français, Ugo Coussaud (69 ce samedi) est le mieux placé (24e, -5). Antoine Rozner (30e, -4), Adrien Saddier (40e, -3), Alexander Levy (44e, -2) et Mike Lorenzo-Vera (54e, par) avaient aussi franchi le cut.

Source de l’article