Il y aura bien deux clubs français au sein du Championnat EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) des Game Changers – l’élite féminine sur Valorisation –cette saison. La Karmine Corp et Valiant sont sorties indemnes d’une périlleuse d’une phase de qualifications en ligne, ce dimanche, et font partie des dix participants à la première phase de la compétition, qui démarrera dans deux semaines.

Pour la Karmine, qui a frappé un grand coup lors de l’intersaison en accueillant trois nouvelles recrues dont la championne du monde 2022 Anastasiya « Glance » Anisimova, ce résultat était attendu. Mais le quintet s’est montré plus fébrile dans le jeu qu’escompté, n’emportant ses deux matches face à MIDAS (2-1) et Azure (2-1) qu’à l’arraché, après avoir subi une défaite sèche d’entrée face à Valiant (0-2). Une équipe qui a créé la surprise dans cette phase qualificative, dont elle est sortie invaincue, et qui compte dans ses rangs Mélina « Mel » Houssein et Nouhara « Ninou » Oraha, deux anciennes de… la KC.

Au sein de l’élite, elles retrouveront les G2 Gozen, vice-championnes du monde l’an passé, et le club émirati NASR Ignite, emmené par la Française Léa « Looxie » Loustau. Mais pas le cinq 100 % francophone de Zerance, éliminé dans son match de la dernière chance par FOKUS Sakura (1-2).

Source de l’article