Gareth Bale a terminé à la 16e place ex-aequo de l’AT&T Pebble Beach Pro-Am après avoir manqué le dernier tour en raison des vents violents qui soufflaient en Californie.

Le jeune retraité désormais ex-footballeur Gareth Bale a signé le premier coup d’éclat de sa nouvelle vie. L’ancien international gallois a terminé à la 16e place de l’AT&T Pebble Beach Pro-Am, en Californie, l’un des plus prestigieux tournois du circuit professionnel américain de golf (PGA). Plusieurs célébrités étaient invitées à s’exprimer sur le parcours pour le tournoi amateur auquel Gareth Bale a pris part, associé au professionnel Joseph Bramlett.

« Les gens me font des compliments sur mon jeu, c’est incroyable, ils ont mis un peu trop de pression sur mes épaules », a déclaré le Gallois à la BBC, visiblement ravi malgré les perturbations dues aux vents violents qui ont soufflé en Californie et raccourci son tournoi. « Je suis un grand fan de golf et j’apprécie ce que ces joueurs font sur le parcours. C’est génial de jouer avec eux, d’interagir et de regarder ce qu’ils font. Le simple fait de le regarder (Bramlett) frapper une balle, c’est quelque chose. La puissance, le toucher. Il a été incroyable. »

Chez les professionnels, l’Anglais Justin Rose mène le peloton de tête devant un trio d’Américains après interruption du 4e tour. Comme 54 autres joueurs n’ayant pas encore pu terminer le parcours, son tournoi reprendra ce lundi. En cas de victoire, Justin Rose mettra fin à une série de 67 tournois sans victoire sur le PGA Tour.

Gareth Bale n’a jamais caché son amour pour le golf lorsqu’il était encore footballeur de haut niveau, ce qui lui a valu de nombreuses critiques, surtout à Madrid où il était accusé par les supporters les greens aux terrains d’entraînement du club. Il avait provoqué une polémique en novembre 2019 en s’affichant derrière une banderole qui leur donnait raison: « Wales. Golf. Madrid. In that order », après la qualification du pays de Galles pour l’Euro 2020.

Source de l’article