rewrite this content and keep HTML tags

Zapping Mais ! Club de football RC Lens : Openda se moque-t-il du Racing pour son avenir ?

Une frustration psychologique à Brest

« Je suis revenu dessus avec la vidéo. On a fait une bonne première mi-temps, même si on n’a pas été toujours justes techniquement. Avec plus de justesse, on aurait pu mettre le troisième. En seconde période, on a vu que les distances de bloc se sont agrandies. C’est donc plus compliqué de récupérer le ballon, d’être agressif. Dans les discussions avec les joueurs, ce qui ressort, c’est qu’ils ont eu une frustration d’arriver à la pause avec ce pénalty sur lequel on ne va pas revenir. Ils pensaient revenir avec un 3-0 et ils rentrent avec un 2-1. Pourtant, on l’a évoqué mais ils n’ont pas réussi à l’évacuer. Il faut que ce soit salutaire, qu’on en tire les leçons. Parfois, des matches nous échappent et on ne parvient pas à les reprendre. »

Une semaine d’entraînement positive

« On a eu de bonnes séquences pendant la semaine, de bonnes séances. Il y a eu de la qualité technique, de l’intensité. De toute façon, la réponse vient toujours du terrain. »

La fiche du RC Lens sur But! Football Club

« J’aurais aimé voir ce que ça aurait donné contre Brest à égalité numérique »

L’expulsion retirée à Thomasson

« D’abord, il faut saluer le fait que l’arbitre est revenu sur sa décision et que les instances sont dans cette démarche. On fait tous des erreurs et c’est bien de revenir dessus. Il faut le saluer. Après, j’aurais préféré avoir Adrien Thomasson jusqu’au bout du match contre Brest car on a rapidement vu qu’il y avait une erreur. Ça pose le problème de la VAR car on ne peut pas avoir une deuxième VAR après la VAR (rires). Elle aurait dû dire que ça ne méritait pas un carton rouge. J’aurais aimé voir ce que ça aurait donné contre Brest à égalité numérique. »

Le temps de jeu plus long

« A partir du moment où on est clair sur l’allongement des matches et les raisons derrière ça, il n’y a pas de problème. Si ça va dans le sens d’un temps effectif plus important, c’est bon. Il faut s’adapter et préparer les joueurs à ça. Ce qui peut changer pour le coach, c’est que le dernier changement, il faut potentiellement le retarder. Car si on le fait à la 75ème et qu’il y a 15 minutes de temps additionnel, ce n’est pas la même histoire. »

Le calendrier du RC Lens pour la saison 2023-24

Pour résumer

Voici les mots de Franck Haise à deux jours du choc entre le RC Lens et le Stade Rennais à Bollaert. Après la défaite inaugurale à Brest, les Sang et Or ont besoin de lancer la machine à la maison face à un autre ambitieux de Ligue 1.

Alexandre Corboz



Source de l’article