Au micro de RMC Sport, Franck Haise s’est montré très agacé par l’arbitrage de la rencontre entre le PSV Eindhoven et Lens ce mercredi soir en Ligue des champions (1-0). Comme Florian Sotoca, le coach des Sang et Or regrette un « deux poids, deux mesures » dans le nombre de cartons infligés aux deux équipes.

Un premier faux pas qui laisse un arrière-goût amer. Battu ce mercredi soir sur la pelouse du PSV Eindhoven à l’occasion de la 4e journée de Ligue des champions (1-0), le RC Lens n’est désormais plus invaincu dans cette phase de poule. Et le scénario qui s’est dessiné sur la pelouse du Philips Stadion a quelque peu irrité les Artésiens.

>> Revivez PSV-Lens (1-0)

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour regarder le meilleur de la Ligue des champions

Au coup de sifflet final, l’arbitrage de l’Allemand Daniel Siebert était dans le viseur des Sang Et Or. Au total, les vice-champions de France ont reçu huit cartons jaunes et un carton rouge, infligé à Morgan Guilavogui dans le temps additionnel pour un deuxième avertissement.

« Je ne sais pas ce que c’est la Ligue des champions sur l’arbitrage… Je vois juste ce soir qu’on a fait 10 fautes et qu’on a pris huit cartons jaunes et un carton rouge, a pesté Franck Haise au micro de RMC Sport 1 après la rencontre. Nos adversaires en ont fait 19 et n’ont pris que deux cartons jaunes… Donc je sais qu’on a trois cartons jaunes pour contestation mais justement: il y avait deux poids, deux mesures sur l’arbitrage et j’ai du mal à comprendre comment on peut finir avec deux jaunes et un rouge après avoir fait 10 fautes. Les arbitres de la Ligue des champions pourront peut-être m’expliquer un jour, mais c’est pas sûr… »

Elie, supporter de Lens : "On n'a pas vu le vrai visage de Lens" – 08/11
Elie, supporter de Lens : « On n’a pas vu le vrai visage de Lens » – 08/11

« Être plus malicieux ou plus vicieux »

« C’est à nous d’être plus expérimentés, plus malicieux ou plus vicieux… Être un peu moins naïf en tout cas, ce qui n’empêche pas les stats que je vous ai données, a poursuivi le coach lensois en conférence de presse. Je pense qu’il vaut mieux ne pas être le Petit Poucet dans cette compétition. »

Averti à la 45e+1 pour un geste d’humeur, Florian Sotoca a appuyé le propos de son entraîneur. « Il y a deux poids, deux mesures. C’est comme ça… On savait que c’était difficile pour nous, a soufflé l’attaquant en zone mixte. On a vite pris les cartons et c’est ce qui nous a embêtés aussi, en deuxième mi-temps, il fallait faire un petit peu plus attention car on avait pas mal de cartons. A la mi-temps, il fallait calmer tout le monde. »

Malgré cette première défaite de la saison en Ligue des champions, les Lensois restent cependant dans la course à la qualification en 8e de finale. Pour garder espoir de sortir de ce groupe, il faudra toutefois aller chercher un résultat sur la pelouse d’Arsenal le 29 novembre prochain (21h sur RMC Sport 1). Cette fois avec la « malice » voulue par Franck Haise?

Source de l’article