Champion d’Europe des super-moyens (-76,203 kg), Kévin Lele Sadjo (33 ans, 75,700 kg, 1,72 m, désormais 22 victoires, dont 20 avant la limite, 0 défaite) a battu son challenger officiel, l’Italien Giovanni De Carolis (39 ans, 75,500 kg, 1,84 m, 33 v., dont 16 avant la lim., 1 nul, 11 d.) par jet de l’éponge au 8e round, samedi soir au Palais des Sports Marcel-Cerdan de Levallois (Hauts-de-Seine).

Alors que De Carolis venait de poser un genou à terre, plus pour laisser passer l’orage que véritablement ébranlé, son entraîneur montait sur le ring, jetant la serviette. De Carolis le regardait d’un air de reproche, montrant qu’il ne comprenait pas son geste, mais le coach a eu mille fois raison. Certes, l’Italien aurait pu continuer, mais il prenait beaucoup de coups et, malgré sa vaillance, n’a jamais montré qu’il pouvait détrôner le Français.

Dès le premier round, Sadjo, challenger mondial numéro 6 WBC, 7 IBF et 8 WBO, a avancé, a travaillé en puissance. Très expérimenté, l’Italien s’est montré mobile, s’accrochant en cas de besoin, n’hésitant pas à remiser. Au deuxième round, il avait déjà posé un genou à terre, mais il avait protesté lorsque l’arbitre suisse l’avait compté, estimant avoir été déséquilibré par une action confuse avec le Français.

Vers un changement de catégorie ?

Promoteur de Sadjo, Yohan Zaoui aimerait l’opposer à Christian Mbilli, mieux classé mondialement et vivant à Montréal (Canada), mais il semble peu probable qu’il puisse réunir le budget pour un tel combat. Le Mexicain Canelo Alvarez détenant les quatre ceintures mondiales des super-moyens, il pourrait donc plutôt faire descendre Sadjo en poids moyens (-72,574 kg) afin d’y disputer une demi-finale mondiale ou le titre WBC.

Au même programme, le super-moyen Mickaël Diallo (30 ans, 1,80 m, 21 victoires, dont 18 avant la limite, 2 nuls, 1 défaite) a battu l’ex-challenger mondial des mi-lourds Nadjib Mohammedi (38 ans, 1,82 m, 45 v., dont 28 avant la lim., 11 d.) par abandon à l’appel du quatrième round. Quant au super-welter Benny Nizard (19 ans), champion de France amateurs en décembre dernier, il a débuté chez les pros en battant Aven Yassin (33 ans, 1 v., 1 n., 1 d.) aux points en quatre rounds.

Source de l’article