Le feuilleton Olga Kharlan a connu un nouveau rebondissement vendredi aux Championnats du monde de Milan, puisque la sabreuse ukrainienne pourra finalement participer à l’épreuve par équipes, samedi, malgré sa disqualification lors de l’épreuve individuelle, jeudi. La Fédération Internationale (FIE) l’a annoncé lors d’une conférence de presse.

Kharlan avait reçu un carton noir, synonyme de disqualification, parce qu’elle avait refusé de serrer la main de son adversaire russe, Anna Smirnova (qui participait sous bannière neutre), qu’elle avait battue sur la piste. Cette sanction était alors synonyme de disqualification, même pour l’épreuve par équipes, qui débute samedi.

Mais vendredi, après le tollé suscité par son application stricte du règlement, qui a même fait réagir le Comité international olympique (CIO), la FIE a trouvé une pirouette pour autoriser Kharlan à tirer l’épreuve par équipes. Elle a aussi annoncé vouloir modifier son règlement, dont l’article t122 précisait qu’une poignée de mains devait avoir lieu entre les deux tireurs à la fin des matches. Ce geste ne sera plus mentionné.

« C’est admirable la façon dont vous gérez cette situation incroyablement difficile et je tiens à vous exprimer tout mon soutien »

Thomas Bach, président du CIO, à Olga Kharlan

Le CIO a ensuite décidé d’accorder à Olga Kharlan une place pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Thomas Bach, le président de l’instance, a écrit à l’Ukrainienne et celle-ci a publié la lettre sur son compte Instagram.

« Compte tenu de votre situation particulière, le Comité international olympique vous attribuera un quota supplémentaire pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, au cas où vous ne seriez pas en mesure de vous qualifier dans la période restante », a notamment déclaré Bach.

Le président du CIO a également écrit : « La guerre contre votre pays, la souffrance du peuple ukrainien, l’incertitude autour de votre participation aux Mondiaux d’escrime à Milan, les conflits intérieurs que vous et beaucoup de vos collègues pouvez avoir et enfin les événements qui se sont déroulés hier (jeudi) […] C’est admirable la façon dont vous gérez cette situation incroyablement difficile et je tiens à vous exprimer tout mon soutien ».

Source de l’article