Vous n’êtes pas tannés de vous faire chanter la pomme pour rien, chers partisans des Sénateurs d’Ottawa?

Oui, les Sénateurs matraquent souvent le Canadien quand ils s’affrontent. Mais j’espère qu’Ottawa gagne, bon sang! Les Sénateurs sont tellement meilleurs. Malgré tout, Ottawa est une des rares équipes dont les partisans du CH peuvent se moquer, tellement c’est tout croche dans la capitale canadienne.

Si j’étais un grand amoureux des Sénateurs, premièrement, je commencerais à m’intéresser à un autre sport et, deuxièmement, j’essaierais de ne plus jamais, mais vraiment jamais, croire l’organisation quand elle dit que ça va mieux aller.

Depuis leur participation à la finale de l’Est en 2017, les Sénateurs ont obtenu 456 points en 514 matchs. Seuls les Blackhawks ont fait pire.

D’accord, le Canadien n’est pas en reste avec seulement 476 points. Mais depuis, le CH n’a acquis aucun grand joueur, est l’équipe qui a été la plus blessée de la ligue et aligne plein de défenseurs encore en crise d’adolescence.

Ottawa, de son côté, est allé chercher des joueurs d’impact et a été l’une des équipes les moins blessées de la LNH.

Et tout ça pour quoi, après sept ans de reconstruction? Le pauvre Canadien devance les Sénateurs par trois points.

Le défilé sur le canal Rideau

Sur papier, quand on ne s’attarde pas au classement, on regarde la formation des Sénateurs et on trouve que c’est du costaud. On se dit: «Wow, j’aurais dû réserver ma place sur les rives du canal Rideau pour le fantastique défilé de la coupe Stanley que les Sénateurs vont faire cette année sur des bateaux».

Crédit photo : Getty Images via AFP

On se dit que la reconstruction a été splendide et que l’équipe doit dominer. Stützle, Giroux, Tkachuk, Batherson, Tarasenko, Norris, Pinto et même leur jeune choix de première ronde, Ridly Greig.

C’est du punch!

En défensive, Chabot, Sanderson, Chychrun et le très sous-estimé Artem Zub sont quatre machines. Mais non, les Sénateurs ont encore réussi à être pourris. Tout ça expose notamment que lorsque tu te lances dans une reconstruction, tu ne sais jamais comment ça peut virer.

Après 27 matchs, un changement d’entraîneur pouvait servir d’électrochoc, mais l’arrivée de Jacques Martin n’a rien changé. L’équipe a remporté 12 matchs sur 30 depuis. Pendant ce temps-là, Patrick Roy dirige les Islanders et Ottawa regarde encore sur sa pagette si Roy lui a répondu.

Pour illustrer à quel point les Sénateurs jouent avec les nerfs de leurs partisans, mais également à quel point la reconstruction ne va pas du tout comme prévu, j’ai fouillé dans les archives du web pour ressortir ce qui se disait quand les Sénateurs ont posé des gestes significatifs dans les dernières années.

————————————————– ——————————–

MISE SOUS CONTRAT DE CLAUDE GIROUX (JUILLET 2022)

Pierre Dorion: «Il nous aidera à atteindre le prochain niveau».

MISE SOUS CONTRAT DE JOONAS KORPISALO (JUILLET 2023)

NHL.com: «Korpisalo est celui qui aidera les Sénateurs à ne pas encore rater les séries.»

PROLONGATION DE CONTRAT DE 8 ANS/64,4 M$ POUR JAKE SANDERSON (SEPTEMBRE 2023)

Jake Sanderson: «Je crois que nous gagnerons dans les prochaines années, nous le savons […] Je veux être ici pour ça. C’est l’objectif principal, c’est pour ça que tu joues au hockey, pour gagner la Coupe Stanley. Notre groupe, nous sommes prêts.»

ACQUISITION D’ALEX DEBRINCAT (JUILLET 2022)

Pierre Dorion: «On est à un pas de plus de jouer des matchs significatifs jusqu’à la fin de l’année.»

ACQUISITION DE VLADIMIR TARASENKO (JUILLET 2023)

Vladimir Tarasenko: «J’aime qu’il s’agisse d’une jeune équipe affamée de vouloir gagner. Ils semblent prêts à passer à la prochaine étape.»

ACQUISITION DE JACOB CHYCHRUN (MARS 2023)

The Hockey News: «Chychrun est exactement ce dont les Sénateurs avaient besoin pour effectuer un gros pas en avant cette saison.»

PROLONGATION DE CONTRAT DE 8 ANS/62,6 M$ POUR JOSH NORRIS (JUILLET 2022)

Pierre Dorion: «Cela nous aidera à atteindre le prochain niveau.»

PROLONGATION DE CONTRAT DE 8 ANS/66,8 M$ POUR TIM STÜTZLE (SEPTEMBRE 2023)

Tim Stützle: «Nous faisons de bons pas dans la bonne direction et vous pouvez vous dire que les séries s’approchent pour nous.»

ACQUISITION DE CAM TALBOT (JUILLET 2022)

Cam Talbot: «Je veux aider cette équipe à retourner en séries.»

PROLONGATION DE CONTRAT DE 8 ANS/64 M$ POUR THOMAS CHABOT (SEPTEMBRE 2019)

Pierre Dorion: «Il y a eu des jours difficiles, mais les beaux jours s’en viennent et avoir Thomas sous contrat est une partie de ce plan à long terme.»

————————————————– ———————————–

L’équipe peut rebondir très fort l’an prochain. Ce serait tellement agréable pour le hockey au Canada.

Personnellement, la reconstruction des Sénateurs, je la trouve plutôt formidable: d’excellents choix au repêchage, l’arrivée d’un solide vétéran comme Claude Giroux, de jeunes défenseurs étoiles, etc.

Oui, Pierre Dorion l’a échappé en allant chercher Alex DeBrincat trop vite. Mais ça faisait six ans que l’équipe était en reconstruction. Ça ne paraissait pas si illogique au moment de l’acquisition. Imaginez que dans quatre ans, le Canadien soit encore moyen. La direction sera tentée d’aller chercher un joueur étoile. La pression sera forte.

C’est une triste reconstruction sur le plan des résultats, mais je ne trouve pas que tant de décisions ont été horribles. Ça démontre surtout qu’il n’y a aucune garantie avec une reconstruction.

Est-ce que la stratégie du CH est meilleure parce que celle des Sénateurs ne fonctionne pas? Non, pas du tout. On ne le sait pas. Vous ne le savez pas, les plus grands experts non plus et Kent Hughes, non plus.

Espérons seulement que Hughes ait compris des affaires que les Sénateurs n’ont pas saisies.

Source de l’article