Le monde de la boxe pleure la disparition de l’ancien champion de France des poids moyens, Julien Marie-Sainte, mort à 42 ans à la suite d’une crise cardiaque.

Il laisse une compagne et trois enfants et le monde de la boxe pleure la disparition de Julien Marie-Sainte, ancien champion de France des poids moyens, mort à Marseille à 42 ans vendredi dernier, des suites d’un accident cardiaque survenu quelques jours auparavant. « Il a été placé sous respirateur artificiel, explique à L’équipe Nasser Lalaoui, son ancien entraîneur du CSL Aulnay-sous-Bois. La machine a été débranchée vendredi. (…) Après un décès, on a tendance à dire du bien. Mais Julien, c’était vraiment quelqu’un de très bien élevé, gentil. »

4 défenses de son titre de champion de France

Dans un beau texte, la fédération française de boxe rend hommage à celui qui a a été 4 fois champion de Normandie et à défendu à 4 reprises son titre de champion de France poids moyens. Son ascension a été brisée par une rupture au biceps du bras gauche. « Opéré, il ne parviendra jamais à retrouver le niveau qui était le sien avant cette blessure », raconte la FFB. Il raccroche les gants en 2015 et part vivre à Marseille: « Le boxeur Marie-Sainte était adulé, l’homme Julien faisait la quasi-unanimité par sa gentillesse naturelle, ambitieux mais humble et disponible pour tous et toutes. La Normandie pleure son champion et la boxe en France est en deuil. »

Source de l’article