À 21 ans, Lili Nguyen ne s’est pas démontée quand il a fallu monter sur le tatami, ce dimanche à Laval, pour tenter d’apporter le troisième point synonyme de victoire en finale pour le PSG judo face à Flam 91 (3-1). Après un premier waza-ari marqué à mi-combat contre Nouhaïla Harachi, la jeune femme en a remis un second moins d’une minute plus tard. Ippon ! Et second titre national d’affilée pour les filles du PSG, déjà sacrées en 2022, comme les garçons emmenés par Teddy Riner, samedi, avaient ouvert la voie de ce double doublé consécutif.

Source de l’article