Zapping Mais ! Club de football Stade Rennais : top 10 des transferts les plus chers

Dans un entretien à Ouest-France, Pierre Lees-Melou (Stade Brestois) est longuement revenu sur son hiver agité et son transfert finalement avorté au Stade Rennais. S’il était tenté par le projet, le milieu a finalement été retenu par ses dirigeants… et il n’affiche « aucun regret » :

« Moi je n’ai plus besoin de parler de cet épisode, ça deviendrait un manque de respect pour le club à force d’en parler. On l’a assez fait. Moi ce qui a toujours compté c’est le terrain et je pense que j’ai prouvé qu’il n’y avait pas de digestion ou de regrets à avoir. Du moment que les performances sont là, il n’y a plus besoin de parler du reste ».

Lees-Melou n’a pas de bon de sortie cet été

Déclaré « intransférable », Pierre Lees-Melou assure ne pas être resté contre son gré : « Ce sont des conclusions que font les gens. Je n’ai jamais dit qu’on ne faisait pas une saison exceptionnelle, que je ne me sentais pas bien ici, je n’ai jamais parlé de tout ça. J’ai toujours dit que j’étais très bien ici, que c’était une seconde famille, que Brest quoi qu’il arrive, sera toujours marqué à vie par rapport à ce que j’ai vécu personnellement. Il n’y a pas besoin d’en rajouter. Quoi qu’il arrive, les gens parleront toujours. Moi c’est pour ça je n’en parle même plus et je pense que ça a assez fait le tour des médias. Moi en plus je suis un joueur qui n’aime pas trop m’exposer sur les polémiques, je pense que j’ai passé l’âge pour ça ».

Cet hiver, l’ancien Niçois ne s’attendait pas à vivre un tourbillon médiatique et était davantage focalisé sur sa femme alors enceinte. Pour ce qui est de l’été 2024, « PLM » assure ne pas avoir eu de bon de sortie (« Il n’y a pas eu de discussion. Rien du tout »).

Rejoignez le fil But ! Football Club sur WhatsApp pour ne rien rater des grosses infos sur vos clubs favoris.

Pour résumer

Pierre Lees-Melou (Stade Brestois) est sorti du silence pour solder son Mercato d’hiver agité par l’intérêt du Stade Rennais… et évoquer la suite de sa carrière. Le milieu n’a pas spécialement de regrets de ne pas être parti.

Alexandre Corboz

Source de l’article