Les Bears de Chicago ne seraient pas allés très loin sans le botteur Cairo Santos durant leur match de lundi face aux Vikings du Minnesota, puisque celui-ci a inscrit tous les points d’une victoire de 12 à 10, au U.S. Bank Stadium.

L’équipe de l’Illinois a failli se tirer dans le pied en ne profitant d’aucune de ses quatre interceptions pour inscrire un touché. À quatre reprises, les passes de Joshua Dobbs ont abouti dans les griffes des joueurs des Bears, mais la défense a tenu bon.

• À lire aussi: NFL: un joueur des Bills et un partisan impliqués dans une discussion très animée

• À lire aussi: NFL: Un match fou entre les Eagles et les Bills

Santos a réussi quatre bottés de placement, dont deux au quatrième quart. Son plus long, de 55 verges, a rapidement servi à éponger les dégâts causés par l’unique majeur de la rencontre. Les Vikings ont effectivement pris les devants 10 à 9 avec un peu moins de six minutes à faire au tableau indicateur, quand T.J. Hockenson a capté la remise dans la zone payante de Dobbs.

C’est la première fois cette saison qu’une équipe de la NFL gagne un match sans avoir inscrit de touché. Ça n’a pas empêché le quart-arrière Justin Fields de disputer un bon match avec 27 remises captées sur 37 tentatives et 217 verges de gains aériens.

Les Bears (4-8) profiteront d’une semaine de congé avant de se mesurer aux Lions de Detroit (8-3), le 10 décembre. Le même jour, les Vikings (6-6) croiseront le fer avec les Raiders de Las Vegas (5-7).

Source de l’article