Zapping Sports Quotidiens Les meilleures vidéos

Le premier quart temps à été le lieu d’un duel entre Davis Bertans contre un Evan Fournier en mission. Grâce aux trois points inscrits par l’ailier fort du Thunder d’Oklahoma, les Lettons restent à proximité des Bleus. Après ces dix premières minutes, les Français auront forcé leurs adversaires à commettre de nombreuses fautes, emmenant régulièrement les hommes de Vincent Collet sur la ligne des lancers francs. 33-26, avec 15 points marqués par Evan Fournier. Fournier et ses coéquipiers sont très adroits dans cette première mi-temps, 64% au shoot et un tonitruant 71% sur les 3pts, avec 10 tirs tentés derrière l’arc. Seulement, les 10 pertes de balles et une bonne efficacité de la Lettonie en attaque sur les dernières minutes, maintiennent un écart peu conséquent, 53 à 49, à la pause pour les tricolores.

La France effectue un bon retour des vestiaires, elle reste devant au score et solidifie sa défense ce qui lui permet de prendre 12 points d’avance sur la Lettonie à la fin du troisième quart temps. Evan Fournier compte déjà 25 points dans son escarcelle.

Le début de la fin

Un peu plus de quatre minutes après le début du dernier quart temps, Nando De Colo s’énerve en attendant un coup de sifflet des arbitres, il pousse son défenseur, ce sera sa deuxième faute antisportive, il est donc exclu du match. C’est le début des doutes dans toutes les têtes tricolores. À moins de cinq minutes de la fin du match, les Lettons sont revenus à une seule possession des Français.

Dans un scénario cruel qui semblait s’écrire dès le début de la dernière reprise, les Lettons prennent l’avantage, sur les Tricolores à seulement 37 secondes de la fin. Les tirs des Bleus ne veulent plus rentrer, en panique les hommes de Vincent Collet envoient leurs adversaires sur la ligne des lancers francs. Eux ne doutent pas, Davis Bertans attrape même un dernier un rebond, ne laissant aucune chance à Gobert et consorts. Sylvain Francisco ne réussit pas son tir Hallelujah. 86 à 88 pour la Lettonie au buzzer.
La France est éliminée de la Coupe du monde de basket après seulement deux matchs, pour autant de défaites. Un drame sportif, quand plusieurs joueurs du groupe déclaraient viser le titre avant le début de la compétition.

Pour résumer

4e du groupe H avant son match de ce dimanche face à la Lettonie, les Bleus de Vincent n’avaient pas le droit à la défaite. Après la correction subie face au Canada (95-65).

Fanch Tessier-Merhand

Source de l’article