Bernard Guasch avait peut-être senti le vent tourner. Toujours est-il que l’avertissement du président à ses joueurs, mardi matin, n’aura finalement pas suffi. Samedi, dans un stade Gilbert-Brutus chauffé à bloc, les Dragons Catalans ont encaissé leur plus gros revers de la saison face aux Warriors de Wigan (0-34). Impuissants, les partenaires de Benjamin Garcia ont été dépassés par la fougue et la justesse des visiteurs. À l’image de l’ailier Abbas Miski qui s’est offert trois des six essais des siens.

Malgré ce revers, les Perpignanais restent en tête de la Super League mais voient Wigan et St Helens revenir à seulement deux longueurs à quatre journées de la fin. Ils avaient l’occasion en cas de succès de s’offrir une fin de saison régulière un peu plus tranquille. Mais l’écart était tellement important samedi, que jamais les « Dracs » n’ont été en mesure d’inquiéter leurs adversaires. Ils vont maintenant se déplacer à Hull KR, vendredi, puis Wakefield, et seront dans l’obligation de ramener des points pour éviter d’être coiffés sur le poteau dans la lutte pour une demi-finale à domicile.

Source de l’article