C’est reparti à Londres !

On est reparti avec les 22 mêmes, pas de changement encore à l’Emirates.

Bien qu’en souffrance, Arsenal revient dans le coup

Trouvé sur une passe fabuleuse de Martin Odegaard, Leandro Trossard a marqué (41e) et enlevé une sacrée épine dans le pied des Gunners, qui recollent sur l’ensemble des deux matches (1-1). Mais rien n’est simple face à des Portugais redoutables et qui jouent tous les coups à fond. Evanilson est une menace constante (17e, 23e).

Fin de période hâchée

Le jeu est arrêté par deux fois par M. Turpin, alors que un Portugais puis un Anglais sont au sol.

Temps additionnel

Une minute de plus annoncée par le quatrième arbitre, alors que ça commence à chauffer sur la pelouse entre Rice, Otavio et Varela.

Arsenal respire mieux

Les Gunners ont fait le plus dur en marquant ce but qui pourrait leur donner confiance. Rien n’est facile pourtant face à ces Portugais-là.

Stat'

C’est le 3e but de Trossard dans cette campagne de Ligue des champions. Mais on souligne encore la passe décisive de génie d’Odegaard.

TROOOOSSARD, 1-0 POUR ARSENAL !!!

En souffrance, les Gunners égalisent sur l’ensemble des deux matches !! Trossard peut dire merci à Odegaard, qui trouve une passe délicieuse entre la ligne défensive adverse. Le Belge conclut d’un tir placé au sol, superbe !!

Carton jaune pour Saliba

Grosse faute du défenseur français, pris par le rebond et qui accroche grossièrement Galeno le long de la ligne de touche.

Porto souffle un peu

Toujours aussi valeureux, les Portugais ont laissé passer l’orage et regagnent des mètres sur la pelouse de l’Emirates. Arsenal ne trouve toujours pas la faille.

Stat'

Galeno est impliqué dans 8 buts en Ligue des champions cette saison (5 buts, 3 passes décisives). Plus que tout autre joueur.

Diogo Costa s’impose comme il peut

Nouveau coup franc excentré à droite pour les Gunners. Odegaard met le ballon dans la boite, Diogo Costa boxe difficilement du poing au milieu d’une forêt de joueurs.

Pepe enlève le ballon à Havertz !

Alors que Porto venait d’avoir une situation, Arsenal repart à mille à l’heure. Le centre de Saka est vers Havertz au second poteau, mais Pepe met sa tête in extremis pour l’empêcher de reprendre face au but !

Quelle accélération de Trossard

L’ailier belge met dans le vent Joao Mario à gauche et centre en bout de course. La tête de Rice passe trop à gauche du but.

Stat'

Il y a déjà eu autant de tirs cadrés ce soir (2) que sur l’ensemble du match aller (sur 15 tentatives). C’était le plus faible total sur un match de Ligue des champions cette saison.

L’arrêt de Raya !

Porto se déploie et Evanilson est encore trouvé à l’entrée de la surface. Il arme un pétard qui est repoussé par le gardien des Gunners sur sa ligne ! Attention, l’attaquant brésilien semble en forme.

Porto joue bien le coup

Coup franc intéressant à suivre pour Arsenal, excentré à droite pour Rice. Son centre enroulé est repris de près par Gabriel, mais ce dernier est piégé par la montée coordonnée des défenseurs portugais.

Evanilson pas loin du poteau !

Sur un coup de tête mal repoussé plein axe par Saliba, l’attaquant brésilien fait parler sa puissance avant d’armer une frappe sèche qui passe trop à droite !

Les Gunners maintiennent la pression

Sur un temps fort, Arsenal récupère les ballons de plus en plus haut. Le centre de Trossard est repris par Saka, qui ne peut bien diriger sa tête.

Arsenal met enfin le feu !

Voilà les Gunners dangereux après dix grosses minutes ! Wendell se jette et permet à Saka d’attaquer à droite. Sa frappe est repoussée avec difficulté par Diogo Costa. Sur le corner qui suit, Odegaard arme à droite du poteau.

Porto pas là pour jouer petit bras

Après une entame intense, Arsenal a perdu le contrôle depuis plusieurs minutes, face à des Dragons qui n’hésitent pas à attaquer avec fougue.

Cinq joueurs sous la menace

Rice (Arsenal), Cardoso, Conceiçao, Pepê et Joao Mario (Porto) seront suspendus pour d’un éventuel quart de finale aller en cas d’avertissement ce soir.

Porto monte d'un cran

Les Portugais s’installent à leur tour autour de la surface de Raya. Le centre de Galeno est contré de près par White, mais Porto garde le contrôle.

Les Gunners d’attaque

Première chevauchée de Saka rugeusement taclé par Wendell. Les Gunners peuvent continuer d’attaquer à gauche, le centre de Trossard est repris de la tête au-dessus de la barre par White.

Arsenal doit emballer le match

Aux Gunners de mettre le feu dans ce début de rencontre, chose qu’ils n’avaient pas faite à l’aller. Les locaux ont le ballon face à des Portugais concentrés.

C’est parti à l’Emirates Stadium !

Ce sont les Portugais, en bleu et blanc, qui ont lancé ce 8e retour de Ligue des champions qui sent la poudre !

L’hymne de la Ligue des champions retentit !

Les 22 joueurs viennent d’entrer sur la pelouse de l’Emirates Stadium, accompagnés de l’arbitre de la rencontre, le Français Clément Turpin.

Des quarts qui fuient Arsenal depuis trop longtemps

Les Gunners devront surmonter le poids de l’histoire. Ils n’ont remporté qu’un seul de leurs 9 derniers matches en 8es de Ligue des champions (1 nul, 7 défaites) et pourraient être éliminés à ce stade de la compétition pour la huitième fois d’affilée. Le dernier quart d’Arsenal en C1 remonte à la saison 2009-10.

Porto proche d’un petit exploit

Troisièmes de leur championnat et toujours en course pour le sacre national, les hommes de Sergio Conceiçao réaliseraient une sacrée performance en sortant Arsenal ce soir. Plus déterminés que jamais, ils avaient été éliminés par l’Inter Milan à ce stade de la compétition lors de la précédente édition de la C1.

Les Gunners toujours favoris ?

Malgré son court handicap à remonter, Arsenal, inarrêtable en tête de la Premier League (8 victoires d’affilée, 31 buts marqués, 4 encaissés), semble toujours favori pour la qualification. Qui plus est poussé par son stade. Mais attention : l’an dernier, à la même époque et portés par une dynamique similaire, les Gunners avaient été sortis en 8es de la Ligue Europa par le Sporting Portugal.

Les compos du match Arsenal-Porto

Incertain avant ce huitième retour, Gabriel Martinelli est trop juste et ne figure même pas sur la feuille de match côté londonien. Un coup dur pour les Gunners, Mikel Arteta titularise Leandro Trossard à sa place et fait monter d’un grand Kai Havertz, attaquant de pointe ce soir.

Le onze d’Arsenal: Raya – Blanc, Saliba, Gabriel, Kiwior – Odegaard, Rice, Jorginho – Saka, Havertz, Trossard.

Sergio Conceiçao doit se passer des services d’Ivan Marcano et Zaidu Sanusi, déjà absents à l’aller. Le coach portugais aligne les mêmes joueurs, avec notamment l’inusable Pepe, 41 ans (!), titulaire en défense centrale.

Le onze de Porto: Diogo Costa – Joao Mario, Pepe, Otavio, Wendell – Nico Gonzalez, Varela – Francisco Conceiçao, Pepê, Galeno – Evanilson.

Arteta avait taclé le jeu de Porto après le match aller

Après la première manche perdue par ses joueurs, Mikel Arteta avait critiqué le manque d’ambition de l’équipe portugaise.

« Nous en tirerons des leçons et serons meilleurs lors du match retour. La meilleure chose à propos de notre équipe était l’attitude. Nous voulions jouer », a pesté le technicien basque. « Nous n’avons pas manqué d’agressivité. Face à un bloc si bas et à une équipe qui n’a aucune intention de jouer, c’est ce que nous devons faire. »

Le résumé du match aller et de la défaite des Gunners

Favoris de cette confrontation, Arsenal n’a pas réussi à l’emporter lors du huitième de finale aller. Pire, les partenaires de Martin Odegaard ont fini par céder dans les dernières secondes sur un but de Galeno (1-0).

Le résume du match à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Bonjour à tous,

A partir de 21h, suivez en direct commenté le huitième de finale retour de Ligue des champions entre Arsenal et Porto sur le site et l’application RMC Sport.

A l’aller, les Portugais s’étaient imposés (1-0) sur un but de Galeno dans les derniers instants de la rencontre. Un maigre avantage que les Dragons tenteront de conserver ce mardi à l’Emirates Stadium face à des Gunners qui restent sur quatre victoires consécutives (toutes compétitions confondues) devant leur public.

>> A la télévision, le match Arsenal-Porto est disponible via l’offre RMC Sport-beIN Sports

Source de l’article