Les organisateurs de Monte-Carlo ont confirmé, mardi, la présence de Rafael Nadal pour le premier Masters 1000 sur terre de la saison (7-14 avril). David Massey, le directeur du tournoi monégasque, en a profité pour donner des nouvelles rassurantes du Majorquin, contraint au forfait peu avant son entrée en lice à Indian Wells. « Il ressentait une gêne (après son exhibition face à Alcaraz) donc il a eu peur et a préféré ne pas jouer à Indian Wells, mais les examens qu’il a passés n’ont rien montré »a assuré Massey.

Concernant le rendez-vous de Monte-Carlo, Massey s’est voulu optimiste. « On ne sait jamais ce qu’il fera, mais je l’ai vu s’entraîner avec ses coaches sur un court privé chez Larry Ellison (le milliardaire américain propriétaire du tournoi d’Indian Wells) et j’avais l’impression d’entendre un fauve. Il frappe comme jamais. »

« Même sans avoir joué de matches, il a la capacité de revenir et de jouer son meilleur tennis »

David Massey, le directeur du tournoi monégasque

Retombé au 652e rang ATP cette semaine, l’Espagnol aux 22 titres du Grand Chelem a fait jouer un classement protégé (9e) pour intégrer le tableau principal à Monte-Carlo. Il s’y est imposé à onze reprises, mais depuis son dernier sacre en 2018, il a perdu en demi-finales en 2019 et en quarts en 2021, manquant les éditions 2020, 2022 et 2023. « Nous lui avons envoyé deux cartons de balles à Majorque pour qu’il puisse s’entraîner » avec les balles qui seront utilisées à Monte-Carlo, a ajouté le directeur du tournoi.

« Même sans avoir joué de matches, il a la capacité de revenir et de jouer son meilleur tennis »a plaidé Massey, certain que Nadal « faisait tout pour venir à Monte-Carlo ». L’Espagnol, qui fêtera ses 38 ans le 3 juin en plein Roland-Garros, n’a joué que trois matches depuis sa blessure au deuxième tour de l’Open d’Australie 2023, en janvier dernier à Brisbane où il a été éliminé en quarts de finale. Depuis, il a déclaré forfait pour les tournois sur dur où il était attendu (Open d’Australie, Doha et Indian Wells où il s’était estimé « pas prêt »), et n’avait pas prévu de jouer à Miami fin mars.

Source de l’article