La Direction nationale du Conseil et du contrôle de gestion de la Ligue nationale de basket (DNCCGCP) a rendu public, jeudi, son rapport sur les comptes des clubs professionnels (Betclic Elite et Pro B) au 30 juin 2023. Il en ressort quatre points. Tout d’abord, les revenus d’exploitation cumulés des 36 clubs ont progressé de 15 %, pour s’établir à un niveau record de 160,7 millions d’euros.

La Betclic Elite présente cependant une perte nette cumulée de 5,4 millions. Mais deux clubs, à eux seuls, représentent à peu près quatre millions de ces pertes

. La situation nette combinée de la Première Division française est donc significativement dégradée pour s’établir à 2,2 millions d’euros. Enfin la Pro B présente, elle, une perte nette cumulée de 1,2 millions, mais la situation nette d’ensemble reste positive à hauteur de 4,1 millions.

Un début de saison 2023-2024 très encourageant « La saison 2022-2023 est celle qui vient confirmer le rebond observé lors de la saison 2021-2022, postérieurement à la crise sanitaire (du)COVID-19[femininea déclaré Patrick Hianasy, le président de la DNCCGCP. (…) Au-delà de l’impact du phénomène « Wembanyama », cela atteste du niveau d’attractivité et de compétitivité sportive des clubs membres de la LNB.

» «Les premiers mois de la saison 2023-2024 sont très encourageants quant au maintien de la fréquentation des salles et l’engouement pour le basket professionnel français a enchaîné M. Hianasy. (Mais) il conviendra d’être vigilant sur l’atteinte des objectifs de sponsoring privé, au risque de faire face à des accidents économiques, pouvant porter atteinte à l’équité de la compétition.

»

Source de l’article