Zapper notre Mondial EXCLU : l’interview « Petit frère » de Dayot Upamecano !

C’est ce jeudi que l’Algérie démarre son aventure dans les éliminatoires pour la Coupe du monde 2026 avec la réception de la Somalie. Un match a priori largement à la portée des Fennecs que Djamel Belmadi espère négocier sans embûche. « On va jouer à domicile, mais, sans faire offense, pas contre la meilleure équipe d’Afrique, il va falloir imposer notre jeu et le rythme qu’on veut mettre. On doit gagner et penser, dans un moment du match, au second temps au deuxième match face au Mozambique. Si on va rendre ce match facile c’est par notre investissement, notre concentration, et préparation », a déclaré le sélectionneur en conférence de presse.

Une pelouse à l’avantage de la Somalie ?

En revanche, une donnée ne va pas franchement aider les joueurs algériens : l’état de la pelouse de Baraki. En effet, des images du terrain du Nelson Mandela Stadium filtrent sur les réseaux sociaux, et cela n’augure rien de bon. Les observateurs décrivent un terrain à l’état terrible qui sera forcément à l’avantage de l’équipe visiteuse, toute heureuse de voir la sélection algérienne plus en difficulté pour mettre son jeu en place.

Pour résumer

L’Algérie s’apprête à affronter la Somalie pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, mais la pelouse du stade Nelson Mandela à Baraki suscite des inquiétudes. Les images du terrain ont circulé sur les réseaux sociaux, révélant un état déplorable.

Julien Pedebos

Source de l’article