Après son triplé historique avec Manchester City l’année dernière, l’Algérien Riyad Mahrez a déclaré, dans un entretien pour L’Equipe ce mardi, mériter « logiquement » le trophée du meilleur joueur africain qui sera décerné le 11 décembre prochain à Marrakech.

Osimhen, Bounou, Hakimi… Qui succédera à Sadio Mané pour le titre de meilleur joueur africain de l’année? Pour Riyad Mahrez, interrogé ce mardi par le journal L’Equipe, la « logique » voudrait que ce soit lui qui soit récompensé le 11 décembre prochain à Marrakech.

Auteur du « triplé historique avec City », remportant Premier League, Ligue des champions, Fa Cup, et avec un total de 20 buts et 15 passes décisives dans l’année, sélection comprise, l’international algérien estime être le grand favori pour remporter le Ballon d’or africain 2023. L’ailier du club saoudien d’Al Ahli fait ainsi fi de l’épopée historique du Maroc en Coupe du monde ou de la saison extraordinaire du Nigérian Osimhen, premier Africain meilleur buteur de Serie A.

« Bounou ? Sa Ligue Europa ne vaut pas un triplé historique avec City »

« Dans le jeu, j’ai été un acteur majeur en PL, FA Cup, un peu moins en Ligue des champions, mais sur les dernières années, j’ai toujours été important dans cette compétition. Il y a une forme de logique à ce que je sois récompensé par ce titre européen », a déclaré Riyad Mahrez, âgé de 31 ans. Déjà vainqueur du trophée en 2016 après son titre de champion d’Angleterre avec Leicester, l’Algérien poursuit: « J’ai entendu qu’on essayait aussi de pousser pour le gardien du Maroc, Bounou, c’est vrai qu’il a gagné la Ligue Europa, mais bon ça ne vaut en aucun cas un triplé historique avec City. Donc on verra… »

Classé 13e du classement Ballon d’Or 2023, à deux places de Mohamed Salah et à cinq places du Nigérian Victor Osimhen (8e et meilleur classé africain de cette édition), au-delà du sacre en Europa League, Yassine Bounou a marqué de son sceau cette saison 2022-2023 grâce à la Coupe du monde au Qatar, où il a réussi a se hisser jusqu’en demi-finale avec le Maroc, meilleur performance d’une équipe africaine dans un Mondial.

Une saison « historique » pour Mahrez et Bounou ? Victor Osimhen peut en dire tout autant après avoir remporté le troisième Scudetto du Napoli. Plus de 30 ans que les Napolitains attendaient ça. Meilleur buteur la saison passée en Serie A, le Nigérian est devenu le premier Africain meilleur buteur du championnat italien sur une saison avec 26 buts.

« Mané et Salah » relegués au second plan

« Le Ballon d’Or africain, normalement, il y a toujours Mané, Salah mais l’année dernière sur le plan collectif, ça a été un peu plus difficile pour eux », a également relevé le natif de Sarcelles.

Forfait pour le Mondial au Qatar et timide avec le Bayern (12 buts en 38 matchs), le Sénégalais Sadio Mané ne devrait pas réaliser la passe de trois cette année après avoir été récompensé en 2019 et 2022 (les éditions 2020 et 2021 ayant été annulées à cause de la pandémie du Covid-19). Au pied du podium des meilleurs buteurs de Premier League et après une campagne européenne terminée dès les huitièmes, l’Egyptien Mohamed Salah de son côté a été sevré de trophées dans une saison compliquée pour son club de Liverpool. Alors qui remportera le trophée ? Réponse dans moins d’un mois.

Source de l’article