Médaillé de bronze des -75 kg des Mondiaux amateurs en mai dernier, Moreno Fendero a remporté son premier combat professionnel en battant le Mexicain Uziel Bueno (25 ans, 73,85 kg, 3 victoires, désormais 3 défaites) aux points (40-35 pour les trois juges) en quatre rounds, vendredi soir au théâtre du casino-hôtel du Lac-Leamy, à Gatineau (Québec), juste à côté d’Ottawa (Ontario).

« J’étais un peu crispé, mais ça s’est bien passé »

Moreno Fendero sur son combat

Fendero a avancé, contraignant le Mexicain à poser un genou à terre en fin de troisième round. « J’étais un peu crispé, reconnaît le Français (24 ans, 1,73 m, 74,60 kg), mais ça s’est bien passé. J’avais les mains bien hautes, il ne fallait pas prendre de coups et travailler avec le bras avant. Mon entraîneur, Marc Ramsay, m’avait dit que c’était un adversaire dur au mal qui ne tombait pas. Il va falloir que je travaille notamment les changements de rythme. »

Prochain combat en novembre

Fendero n’oubliera pas ce premier combat, d’autant que, après être arrivés sur le ring, lui et son adversaire sont rentrés au vestiaire, ne revenant qu’une demi-heure plus tard, au retour du médecin de réunion ! Ce dernier avait été occupé au vestiaire avec le mi-lourd mexicain Juan Colchardo, battu par arrêt au deuxième round par le Canadien Devin Tomko. Transporté par précaution à l’hôpital, le Mexicain a récupéré. « C’était long, regrette le Français. J’ai dû m’échauffer une deuxième fois. »

En novembre au casino de Montréal, Fendero disputera son second combat, toujours en quatre rounds.

Source de l’article