La folle aventure nantaise en Youth League s’est prolongée dans la droite ligne de ce qui avait précédé. Après trois qualifications d’affilée aux tirs au but et le succès 1-0 glané à Salzbourg, l’équipe de Stéphane Moreau en a ajouté une quatrième contre Copenhague, battu 5-4 aux tirs au but.

Elle a d’abord beaucoup souffert, pourtant. Surpris par une frappe magnifique de Tabibou (12e), les Danois ont vite corrigé le tableau d’affichage pour qu’il exprime mieux la réalité du match. À la 33e, il y avait 3-1 pour Copenhague et les 19 301 spectateurs (record de France pour un match de Youth League, 4e meilleure affluence de l’histoire de la compétition) ne voyaient pas comment le FCN pouvait enrayer la mécanique adverse.

Un carton rouge qui a rééquilibré les débats

Et puis l’arbitre azéri a sévèrement expulsé Olsson pour une faute sur Leroux (34e) et le match s’est rééquilibré. Nantes, qui a manqué le penalty du 2-3 juste avant la pause (45e+3), a ensuite réduit l’écart par Mafoumbi (54e) et Leroux a égalisé d’une frappe croisée dans le petit filet (64e). Derrière, Appuah n’a pas trouvé le cadre (81e) et le tir de Nzita a été détourné par le gardien (90e+1), Buur, le plus frais des Danois à cet instant du match.

Il était encore là pour stopper le troisième tir au but nantais, celui d’Enzo Mongo. Mais Tom Mabon a stoppé de son côté les frappes de Birch, Glintvad et Halsgaard, le septième frappeur danois, dans une ambiance folle : le FCN verra la Final four à Nyon.

Source de l’article