Ces dernières années, un certain nombre de prospects tout juste draftés ont eu un impact immédiat en NBA. Paolo Banchero, Bennedict Mathurin, Ivey Jaden, Jabari Smith Jr, et bien d’autres peuvent en témoigner rien que sur la dernière cuvée. Celle de 2023 ne devrait pas échapper à cela et c’est avec Victor Wembanyama en tête d’affiche que le Bleacher Report s’est amusé à prédire la saison des nouvelles recrues.

La hype autour des débuts de Victor Wembanyama en NBA ne cesse de croître. Les San Antonio Spurs devraient lui donner toutes les occasions de se montrer dès cette saison, avec en ligne de mire le trophée de Rookie de l’année. Mais le prodige français ne sera certainement pas le seul à concourir à ce sujet. Scoot Henderson, Brandon Miller et les frères Thompsonentre autres, comptent bien figurer. En tenant compte des compétences traduisibles de chaque joueur, des rôles projetés et des tableaux de profondeur des équipes, le média spécialisé américain, le Rapport du blanchisseura fait des prédictions statistiques pour chaque choix de la Draft NBA 2023.

Wembanyama numéro 1

Le Rapport du blanchisseur estime que L’animal devrait avoir les statistiques suivantes par match : 17.5 points, 8.5 rebonds, 2.0 passes, 2.2 contres, 45% au shoot et 28% à 3-pts. Wemby devrait s’attendre à être très utilisé cette saison et accompagné d’un Trois Jones – qui a réalisé 6.6 passes en moyenne l’année dernière sans un grand homme de qualité – le tricolore devrait planter pas mal. La longueur, le mouvement et le timing de L’animal se traduiront naturellement également par des blocages de tir, même si certains pivots sont capables de le déplacer ou de l’intimider autour du bloc bas. Walker Kessler (Jazz) a réussi à bloquer 2,3 tirs en 23,0 minutes par match en tant que recrue en 2022/23, et L’animalqui a réalisé une moyenne de 3,0 blocs en France, devrait bénéficier de plus de temps de jeu lors de sa première saison. Toujours selon le média américain, les 27.3% à 3-points et 1,3 paniers marqués par match de L’animal l’an dernier aux Mets 92prédisent qu’il y aura un certain nombre de tentatives. Il devrait avoir la liberté et la confiance nécessaires pour tenter entre quatre et cinq 3-points par match, ce en traversant des hauts et des bas tout au long de la saison.

Quid des autres rookies ?

Pour le numéro 2 de la Draft 2023, Brandon Miller (Frelons), et Rapport du blanchisseur prévoit en moyenne par match : 10.5 points, 4 rebonds, 2.5 passes, 40% au shoot et 33% à 3-pts. En ce qui concerne Scoot Henderson (Blazers), on parle de 15 points, 4.5 rebonds, 6.5 passes, 42% au shoot et 30% à 3-pts. Pour Amen Thompsonon imagine en moyenne 8.5 points, 4 rebonds, 3.5 passes, 42% au shoot et 25% à 3-pts. Son frère Courageuxlui, possèderait des statistiques plus ou moins similaires avec 11.5 points, 5 rebonds, 2.5 passes, 42% au shoot et 28% à 3-pts en moyenne par match. Enfin, pour tous les autres rookies de la NBA, le Rapport du blanchisseur ne prédit pas de grande surprise. Aucun autre joueur ne devrait tourner à plus de 8.5 points par match selon le média américain.

Source de l’article