Absent depuis quelques jours en raison d’un souci au genou, Donovan Mitchell pourrait ne pas revenir tout de suite sur les parquets de la NBA. En effet, le meneur All-Star des Cleveland Cavaliers souffre d’une blessure « d’usure » plus importante que prévu. Et forcément, avec les playoffs en ligne de mire, il vaut mieux laisser reposer sa star. C’est du moins ce que semble admettre J.B. Bickerstaff.

Les prochains matchs de Cleveland se feront sans Donovan Mitchell. Pour l’heure, nul ne sait quand le meneur des Cavs retournera sur les parquets, mais une chose est sûre, celui-ci a besoin de repos à la suite d’un traitement par injection de plasma riche en plaquettes pour une contusion osseuse au genou gauche. Si Spide a déjà été annoncé dehors pour les trois prochaines rencontres de sa franchise, ce après avoir manqué les deux derniers matchs, il sera réévalué ce week-end en vue d’un potentiel retour en début de semaine prochaine.

« C’était comme une tendinite »

Mais l’entraîneur des Cavaliers, JB Bickerstaff n’est pas aussi optimiste que ça. Ce dernier a fourni quelques éclaircissements sur la blessure de Mitchell ce mardi soir, affirmant qu’elle s’était accumulée au fil du temps : « Je m’attends à ce qu’il soit de retour avant un mois. Je n’aime pas dépasser mes limites, mais à la fin des trois matchs, ils réévalueront et ensuite nous prendrons une décision à partir de là. J’ai bon espoir et je ne m’attends pas à ce que ce soit une longue pause, mais nous ferons toujours de notre mieux pour nos gars pour nous assurer qu’ils sont en bonne santé. […] C’est plutôt une question d’usure. C’était comme une chose de type tendinite qui a en quelque sorte éclaté. Ce n’est donc pas quelque chose qui s’est produit simplement, mais quelque chose qui s’est construit au fil du temps. » a poursuivi le l'entraîneur-chef.

Cleveland peut-il gagner sans Mitchell ?

« Il ne pouvait pas bouger dans certaines directions à cause de la douleur et du fait qu’elle était limitée. Je ne suis pas médecin, mais d’après tout ce que j’entends, le temps, le reste et le processus devraient lui permettre de retrouver toutes ses forces. » Ainsi, Querelleur semble évoquer une absence un peu plus longue que prévu. Perdre Mitchell à ce moment de la saison serait vraiment préjudiciable, bien que la nuit dernière les Cavs ont remporté leur duel contre les Boston Celtics, leaders de la NBA, et ce, sans Spide. Avec 28 points, 6.2 passes, 5.4 rebonds et 1.8 interceptions par match cette saison, Mitchell reste un élément majeur de la réussite de Cleveland, solide troisième à l’Est.

Source de l’article