Zapping Quinze Mondial « Je reviens de loin », Mathieu Bastareaud se délecte après son retour en force

Les tops de France – Nouvelle-Zélande

La révolte française en deuxième période

Bousculés par la Nouvelle-Zélande ce vendredi soir au Stade de France, les Bleus s’en sont remis au génie de sa ligne d’attaque. Sous pression à l’égard de son nouveau statut de titulaire au sein du XV de France en raison du forfait de Romain Ntamack, Matthieu Jalibert, de par son jeu, a parfaitement décalé Damian Penaud pour signer le premier essai français. En fin de match, les entrants, Maxime Lucu à la passe et Melvyn Jaminet à la conclusion, sont venu parachever le succès français

Thomas Ramos le serial marqueur

Si ces coéquipiers ont été plutôt été sur courant alternatif, Thomas Ramos a lui livré une copie quasi parfaite. Rassurant sur ces prises de balle, l’arrière du Stade Toulousain a su permettre aux siens de rester à hauteur grâce à sa botte précise. Son alter égo, Richard Mo’unga (deux échecs face aux poteaux) n’a pas eu le même rendement.

Le public français

Le seizième homme était bien là ! Malgré les difficultés, le XV de France a pu compter sur son fidèle public. D’une Marseillaise incandescente au coup de sifflet final, les fans tricolores ont été au rendez-vous. Mais ça, on n’en doutait pas.

Les flops de France – Nouvelle-Zélande

Jacques Peyper

L’arbitre de la rencontre a été sans doute, l’acteur qui a le plus manqué son match ce vendredi soir. Pointilleux avec les Français, mais laxiste avec les Néo-Zélandais, le Sud-Africain ne s’est pas fait des amis au Stade de France.

Gabin Villière discret

Moins en réussite que son alter égo Damian Penaud sur l’autre aile, Gabin Villière n’a pas eu son habituel tranchant. L’ailier du RC Toulon devra monter en puissance sous peine de potentiellement perdre sa place dans l’équipe premium de Fabien Galthié.

François Cros

Il a été l’un des Bleus les moins en vue ce vendredi soir. L’entrée convaincante de Paul Boudehent a souligné la prestation timide du troisième ligne français.

Rendez-vous est pris pour le prochain match du XV de France contre l’Uruguay en tout cas et, d’ici là, si vous êtes majeur et que vous avez envie de parier sur les prochains matchs de la Coupe du monde de rugby 2023, vous pouvez retrouver les meilleurs sites de paris sportifs sur lebonparisportif.com !

Pour résumer

À deux visages, paralysée par l’enjeu en première puis emballante dans le second acte, la France a dompté la Nouvelle-Zélande (27-13) en ouverture de sa Coupe du monde. Découvrez les tops et flops de ce match.

Melvin Moya

Source de l’article