Blessé au genou lors du deuxième match de préparation face à l’Ecosse, Romain Ntamack ne disputera pas la Coupe du monde et reviendra donc seulement en 2024. Heureusement le même verdict n’a pas frappé Cyril Baille, lui aussi victime d’une blessure face au XV du Chardon, qui pourrait toutefois retrouver l’équipe de France au cours de la phase de poule.

Ces dernières semaines n’ont pas vraiment été roses pour le XV de Francequi a perdu l’un de ses piliers. Il s’agit évidemment de Romain Ntamackdont le forfait a fait couler énormément d’encre et qui va devoir respecter une convalescence de six ou sept mois.

Ntamack n’a pas été le seul coup dur contre l’Ecosse

Lors de ce deuxième test-match contre l’Ecosseles Français ont également tremblé pour Cyril Baille, considéré comme l’un des meilleurs piliers gauches du circuit mondial. Touché au mollet, il n’est toutefois pas forfait pour la Coupe du monde mais devrai respecter plusieurs semaines de repos, avec un retour annoncé pour l’avant-dernier ou le dernier match de la phase de poule. A noter qu’il n’est pas le seul joueur du XV de France surveillé de près, puisqu’Anthony Jelonch va également se soigner lors des prochaines semaines pour retrouver rapidement le groupe.

Baille de retour face à la Namibie ?

Présent en conférence de presse ce mardi, le manager santé du XV de France a fait le point sur le processus de récupération de Cyril Baille. « Il était en décharge partielle par rapport à sa lésion au niveau du mollet » a déclaré Bruno Boussagol. « Sa récupération est pour l’instant optimale, il va reprendre un appui normal à partir de demain. L’idée, c’est de l’emmener vers la quatrième ou cinquième semaine pour qu’il puisse reprendre, si tout se passe bien, avec le groupe d’ici trois ou quatre semaines ». Il pourrait donc postuler pour le troisième match de la Coupe du monde face à la Namibieprogrammé pour le 21 septembre prochain à Marseille.

Source de l’article