Toutes les semaines, ou presque, Perrine Delacour réalise des débuts de tournoi remarquables sur le circuit LPGA. Le niveau de jeu est là. C’est encore le cas, cette fois dans l’Ohio, au Kroger Queen City Championship. Malgré deux double bogeys bien mal placés (au 1 et 18) et un driving grippé (5 fairways touchés), la Picarde a signé un 69 plus que correct (7 birdies) pour se hisser en 7e position (-8) après son 67 initial.

« C’était un plutôt bon tour, commente la Française. Ça fait vraiment mal de commencer par un double et de finir par un double, mais c’est le golf. Tout peut arriver sur ce parcours, alors je vais continuer à construire mon tournoi ce week-end. Ce parcours convient plutôt bien à mon jeu, vous pouvez y faire beaucoup de birdies. Je suis un peu contrariée par mes deux doubles mais je suis toujours dans le coup. Chaque semaine est une nouvelle expérience et j’en tire constamment des leçons. C’est ce que je garde en tête pour avancer. »

Le break est fait en tête

La Française se retrouve à six unités de Peiyun Chien. La joueuse de Taïpei a sorti un 64 immaculé lors de la deuxième journée alors que la meilleure carte est revenue à Nasa Hataoka (63), la Japonaise pointant désormais aux côtés de Perrine Delacour. Pour la leader, le break est déjà fait (quatre coups d’avance sur un trio de poursuivantes) mais la messe n’est pas encore dite.

Un premier titre sur le circuit LPGA n’est jamais aisé à verrouiller : « Cela fait deux jours que je putte très bien, Estimé Peiyun Chin. J’ai même réussi un eagle, je courais après depuis un moment, c’est incroyable. J’ai changé de driver cette semaine et ça me va très bien. Je change aussi souvent de putter mais celui du moment, que j’utilise depuis huit semaines, semble vraiment bien me convenir. » La joueuse de Taïpei possède a priori une caisse à outils idéale. Ne reste plus qu’à l’utiliser à bon escient jusqu’au terme du tournoi.

Source de l’article