Après la démonstration du Belge Jasper Philipsen mardi sur la deuxième étape, c’est l’Allemand Phil Bauhaus (Bahrain-Victorious) qui a décroché la troisième mercredi, à l’issue d’un final en faux plat montant vers la ville de Gualdo Tadino marqué par une chute dans le dernier virage. Si l’Italien Jonathan Milan (Lidl-Trek) a lancé le sprint de loin, Bauhaus l’a remonté dans les derniers mètres pour s’imposer avec une bonne marge. Plusieurs longueurs derrière, le Français Kévin Vauquelin (Arkéa-B & B Hotels), premier à lancer, a pris la troisième place de l’étape.

Le final, qui proposait un virage dangereux à un peu plus de 200 mètres de la ligne, a fait des dégâts. Philipsen, bien placé en tête de peloton, a chuté en même temps que plusieurs autres coureurs, et n’a donc pas pu disputer la victoire.

Source de l’article