Cyril Linette, directeur général de PMU, explique sur BFM Business pourquoi les courses hippiques pourront reprendre dès le 11 mai, à l’inverse de nombreux sports comme le foot ou le rugby.

Source de l’article