Elle est toujours invaincue au Masters. Dimanche, Romane Dicko (23 ans) a remporté la finale franco-française des +78 kg à Budapest face à sa compatriote Julia Tolofua (26 ans), décrochant une troisième victoire consécutive dans la compétition après 2021 et 2022. La médaillée de bronze olympique à Tokyo marque les esprits en vue de la qualification olympique.

Piégée par Dicko, contre laquelle elle avait déjà perdu leurs deux précédents combats, Julia Tolofua s’est inclinée aux pénalités (3-1). Amies dans la vie, les deux Françaises sont en compétition pour obtenir le seul billet qualificatif dans leur catégorie pour Paris 2024. Championne du monde en 2022 mais battue dès son entrée en lice au Qatar, où Tolofua avait décroché l’argent, Romane Dicko a montré qu’il faudrait compter sur elle.

Coralie Haymé (22 ans), championne du monde juniors en 2021 et deuxième du Masters l’an dernier, a été battue par ippon par la Chinoise Shiyan Xu dans la petite finale pour la médaille de bronze, échouant au pied du podium. Léa Fontaine (21 ans), la quatrième Française engagée dans la catégorie, s’était inclinée aux pénalités face à Romane Dicko en quarts de finale.

Une dernière journée riche en médailles pour la France

Plus tôt dans la soirée, la vice-championne olympique Madeleine Malonga a remporté la médaille d’argent des -78 kg. Battue par Malonga en demi-finales, Fanny Estelle Posvite s’est, elle, imposée dans la petite finale pour la médaille de bronze.

Chez les hommes, Alexis Mathieu (23 ans) a lui aussi décroché le bronze en -90 kg, sa deuxième médaille au Masters après l’argent en 2022. Battu en quarts de finale par l’Ouzbek Davlat Bobonov, il n’a pas eu besoin de disputer sa petite finale puisque son adversaire, l’Italien Christian Parlati, ne s’est pas présenté pour le combat.

Seul homme à apporter une médaille au clan tricolore à Budapest, Alexis Mathieu marque des points en vue de la qualification pour les JO alors qu’Axel Clerget (36 ans), champion olympique par équipes mixte en 2021, a été éliminé dès son entrée en lice face à Jakhongir Mamatrakhimov, l’autre Ouzbek de la compétition en -90 kg. Aucun Français n’était aligné chez les -100 kg et les +100 kg.

Source de l’article