La Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker (26 ans), championne olympique du 200 m brasse à Tokyo, a remporté sur cette distance son premier titre mondial vendredi à Fukuoka (Japon) avec un chrono de 2’20 »80. Médaillée de bronze en 2022, l’Américaine Kate Douglass a gagné une place (2e en 2’21 »23). La Néerlandaise Tes Schouten complète le podium (3e en 2’21 »63).

Tenante du titre, l’Américaine Lilly King n’a obtenu que la 4e place (2’22 »25). Déjà au pied du podium sur le 100 m brasse, il lui reste encore une chance de repartir des Mondiaux avec une médaille individuelle, dimanche sur le 50 m brasse.

Kaylee McKeown étau le triple en dos

Titrée sur 50 m et 100 m dos, l’Australienne Kaylee McKeown (22 ans) s’est qualifiée pour la finale du 200 m dos ce vendredi avec le 3e meilleur temps derrière la Chinoise Xuwei Peng et l’Américaine Regan Smith, sa dauphine sur les deux finales précédentes.

En cas de victoire en finale samedi, Kaylee McKeown rejoindrait Léon Marchand et le Chinois Haiyang Qin parmi les athlètes aux trois titres individuels sur cette édition des Mondiaux.

Source de l’article