Titulaire d’un Master en journalisme sportif, je suis tombé amoureux du tennis dès l’enfance et j’ai toujours aimé lire les belles histoires de ce sport. Aujourd’hui, je souhaite les raconter, profiter de ma passion à fond et être au plus proche des as du circuit.

Après des démarrages un peu timides jusqu’à maintenant, Gaël Monfils connaît une semaine époustouflante à Doha puisqu’il dispute ce vendredi les demi-finales face au jeune Jakub Mensik. Le Français de 37 ans arrive bientôt à la fin de sa carrière mais il prend encore du plaisir sur le court pour ses derniers objectifs. En 2024, il vise clairement les Jeux olympiques de Paris où il figure pour le moment. Un nouveau titre ce dimanche augmenterait grandement ses chances.

Joueur connu sur le circuit pour avoir un gros réservoir physique, Gaël Monfils ne fatigue pas à Doha. Le Français s’amuse et semble paré pour continuer encore son aventure sur l’ATP en 2024. Classé à la 68ème place mondiale cette semaine, il se réjouit de ce regain d’énergie qui arrive à temps avant de grandes échéances, en espérant que l’aventure continue pour lui. Avec ces résultats, il peut commencer à rêver du tournoi olympique…

Retour en forme

Un peu décevant à l’open d'Australie, Gaël Monfils avait enchaîné avec une sortie de route d’entrée à Montpellier. La réponse est venue de Rotterdam la semaine dernière où il a été le seul à prendre un set à Jannik Sinner, l’homme en forme du moment. A Dohail s’est sublimé en s’arrachant en début de semaine face à De la Zandschulp et Zhizhen Zhangtrès à l’aise pour se déplacer. « J’ai de moins en moins d’appréhension. J’ai remis des amorties de fou ! J’arrive à imposer une bonne solidité du fond, j’oblige le mec à en mettre un peu plus parce que, sinon, je vais être là. Mentalement, ça me fait du bien.  Maintenant, il faut enchaîner, pas se blesser, bien récupérer » se félicitait-il après sa victoire face au Chinois.

Un duel largement remporté

Opposé à Ugo Humbert en quarts de finale du tournoi, Gaël Monfils a répondu présent dans cet événement 100% tricolore à la différence de son jeune compatriote. Le Parisien a fait jouer son adversaire en proposant une belle qualité de défense et s’avance vers une nouvelle demi-finale sur le circuit ATP. En fin de saison dernière à Stockholmlorsqu’il a remporté le tournoi, il était déjà devenu à plus de 37 ans le plus vieux français à atteindre ce stade. Le voici qui repousse encore un peu plus les limites.

Un ticket bientôt validé ?

Cette année, la bataille pour les Jeux olympiques devrait durer encore jusqu’à la fin, soit jusqu’à Roland Garros inclus. Chez les Bleus, les choses changent assez vite dans le quatuor qui pourra se rendre à Paris cet été même si Ugo Humbert et Adrien Mannarino ont déjà quasiment leur place assurée. Derrière, c’est maintenant Gaël Monfils qui se positionne bien puisque malgré sa 68ème place au classement ATPil figure à la 31ème dans celui qui est fictif mais qui enregistre tous les résultats comptant pour établir la liste pour les Jeux olympiques. Il est donc virtuellement 3ème Français qualifié devant Arthur Fils avec 200 points d’avance. Une victoire à Doha lui permettrait de s’en rapprocher considérablement.

Source de l’article