Titulaire d’un Master en journalisme sportif, je suis tombé amoureux du tennis dès l’enfance et j’ai toujours aimé lire les belles histoires de ce sport. Aujourd’hui, je souhaite les raconter, profiter de ma passion à fond et être au plus proche des as du circuit.

Souvent sujettes aux discussions au cours de la saison 2023, les balles utilisées lors du tournoi d’Indian Wells continuent de faire polémique. Après une dernière édition largement critiquée, celle de 2024 n’a pas encore commencé que déjà les critiques fusent chez les joueurs et les entraîneurs. Outre la qualité qui empêche peut-être de déployer son meilleur niveau, c’est aussi terrible pour les articulations puisqu’elles peuvent finir par causer des blessures.

Le Masters 1000 d’Indian Wells commence ce mercredi avec le grand tableau mais les langues se délient déjà. Certains observateurs du circuit ont déjà commencé à s’exprimer sur la qualité des balles du tournoi californien et visiblement les organisateurs n’ont pas retenu la leçon de 2023. Espérons pour Daniel Medvedev notamment qu’ils aient réussi à améliorer la qualité des courts, très critiqués également l’année dernière à cause de la lenteur.

Une qualité qui fait parler

Ces derniers mois, les joueurs du circuit ATP ont fait savoir qu’il y avait un réel problème avec les balles utilisées tout au long de la saison. En attendant une solution, l’édition 2024 d’biens indiens débute sous les critiques des joueurs, à commencer par Stan Wawrinka38 ans. « Question : N’est‐il pas normal qu’en 2024, sur le Masters 1000 d’Indian Wells, l’un des plus grands tournois de tennis au monde, nous devions faire notre deuxième entraînement avec de vieilles balles ? » s’exprime le Suisse en s’adressant notamment à Tommy Haasdirecteur du tournoi et ancien joueur.

Un problème récurrent

Le tournoi ne connaît pas ce problème depuis l’année dernière seulement, c’est bien plus profond. Au milieu des années 2010, Raphael Nadal s’était déjà plaint du problème entre autres. « J’ai reçu deux SMS de deux des meilleurs entraîneurs du monde au cours de la dernière heure disant à quel point les balles sont mauvaises à Indian Wells. Apparemment, c’était après quelques minutes d’échauffement. Comment ce problème n’a‑t-il pas été résolu au fil du temps ? » s’interroge aussi Andy Roddickancien numéro 1 mondial.

Des blessures à venir ?

Au-delà des surprises que le tableau pourrait subir, c’est aussi les blessures que les joueurs pourraient récolter qui inquiète. Ces derniers temps, il n’est pas rare de voir un joueur s’absenter du circuit à cause d’une blessure au poignet ou à l’épaule. La compétition est lancée ce mercredi soir, ce sera une information à surveiller également.

Source de l’article