Le géant des finales de la Coupe du monde disputé ce dimanche à Soldeu (Andorre) aura donc constitué la 255e et dernière apparition de Tessa Worley sur le circuit. Sans grande surprise, même si elle tenait à l’annoncer seulement après sa course, la double championne du monde de géant (2013, 2017) met en effet un terme à sa carrière, entamée le 4 février 2006 en Coupe du monde, il y a donc plus de 17 ans.

La skieuse du Grand-Bornand (33 ans) a remporté 16 géants en Coupe du monde entre 2008 et 2022, et remporté deux globes de la spécialité (2017, 2022). Outre ses deux titres mondiaux, elle a aussi remporté une médaille de bronze en géant en 2011 et une autre de bronze en parallèle en 2021.

Aux JO, Worley a été moins en réussite, avec une 7e place en géant en 2018 comme meilleur résultat. Elle avait raté les JO de Sotchi en 2014 en raison d’une blessure au genou droit fin 2013, la seule longue indisponibilité de sa carrière.

Très appréciée sur le circuit, la Haut-Savoyarde aura été la meilleure skieuse française de ces 15 dernières années, avec 36 podiums en géant en Coupe du monde et une régularité exceptionnelle.

Source de l’article