Jonathan Drouin a finalement retrouvé un second souffle chez l’Avalanche du Colorado, ce qui lui a permis de participer à une belle victoire de 4 à 1 face à une équipe bien spéciale pour le Québécois, le Lightning de Tampa Bay.

Ce sont les «Bolts» qui ont donné sa première chance à l’attaquant de 28 ans en le sélectionnant au troisième rang total du repêchage de 2013. Un an plus tard, Drouin a effectué ses débuts dans la Ligue nationale avec une prometteuse saison recrue.

• À lire aussi: Sénateurs c. Panthers : Dix joueurs chassés du match en même temps

• À lire aussi: À VOIR : Un vol qualifié d’Ukko-Pekka Luukkonen avec son bâton

Le reste fait partie de l’histoire, l’ailier gauche n’étant pas en mesure de s’imposer comme un joueur de premier plan pendant ses six saisons avec le Canadien de Montréal. Maintenant chez l’Avalanche aux côtés de son ancien comparse Nathan MacKinnon, il a quelque peu retrouvé sa touche.

S’il n’a pas obtenu de point cette fois au Ball Arena, Drouin a néanmoins vu son joueur de centre, Ryan Johansen, s’inscrire deux fois à la marque. Immanquablement, MacKinnon et Cale Makar se sont aussi distingués avec deux points chacun.

Alexandar Georgiev a fait tout un travail devant la cage de l’Avalanche en bloquant 40 rondelles. Anthony Cirelli l’a empêché d’obtenir le blanchissage en deuxième période. Il a notamment été aidé de Nikita Kucherov, qui mène le circuit Bettman avec 36 points.

Cette saison, Drouin a trois buts et autant de mentions d’aide pour six points en 19 matchs.

Source de l’article