À l’approche de l’US Open, Novak Djokovic fait évidemment partie des prétendants à la victoire finale. Le Serbe s’est parfaitement préparé en remportant le Masters 1000 de Cincinnati au terme d’une finale dantesque face à Carlos Alcaraz. Un match qui a particulièrement marqué l’actuel numéro 2 mondial qui a révélé avoir fini totalement épuisé.

Novak Djokovic est toujours au sommet du tennis mondial. À 36 ans, le Serbe se livre une bataille à distance avec Carlos Alcaraz pour le trône de l’actuel circuit de la balle jaune. Le recordman de Grands Chelems n’entend pas s’arrêter là.

« C’était physiquement si exigeant et si éreintant que je me suis senti vraiment épuisé pendant les jours qui ont suivi  »

De passage en conférence de presse avant le début de l’US Open, Novak Djokovic a fait quelques confidences supplémentaires sur sa victoire en finale du Masters 1000 de Cincinnati contre Carlos Alcaraz : « Durant la semaine, j’avais fait de très bons matches, toujours en nocturne. Mais la finale était de jour et il faisait très chaud, ce qui m’a posé des problèmes sur le plan physique. Et Carlos jouait très bien. Il me pousse toujours dans mes retranchements et je pense que c’est réciproque. C’est pourquoi nous avons joué cette finale mémorable. C’était l’une des meilleures, des plus excitantes et des plus difficiles finales au meilleur des trois sets que j’ai eu à jouer dans ma carrière, sans aucun doute. C’est pour ça que je suis tombé au sol après la balle de match. C’était physiquement si exigeant et si éreintant que je me suis senti vraiment épuisé pendant les jours qui ont suivi.  »

« À 36 ans, je suis toujours aussi motivé »

Les grands rendez-vous comme celui en finale de Cincinnati galvaniser Novak Djokovic comme l’a expliqué le principal intéressé : « Mais c’est pour ce genre de match que je me fais mal à l’entraînement, que je continue de faire des sacrifices. À 36 ans, je suis toujours aussi motivé  ». L’US Open pourrait être théâtre de la 24ème quinzaine victorieuse pour le Serbe. Le verdict du Grand Chelem américain tombera le 10 septembre prochain.

Source de l’article