Titulaire d’un Master en journalisme sportif, je suis tombé amoureux du tennis dès l’enfance et j’ai toujours aimé lire les belles histoires de ce sport. Aujourd’hui, je souhaite les raconter, profiter de ma passion à fond et être au plus proche des as du circuit.

La finale féminine de l’édition 2023 de l’US Open a lieu ce samedi et elle couronnera une nouvelle reine à New York. Après une quinzaine chargée en émotions, Aryna Sabalenka tentera de décrocher son deuxième titre de l’année en Grand Chelem et confirmer sa suprématie sur le circuit. La Biélorusse, qui deviendra numéro un mondiale lundi prochain, fera face à l’espoir de tout un pays : la jeune Coco Gauff qui semble enfin arrivée à maturité pour s’offrir les plus grands titres.

On ne pouvait presque pas trouver de meilleure joueuse en forme pour la finale de l’US Open. Pourtant elle a été dure à se dessiner au vu de la tension lors des demi-finales de jeudi, surtout du côté d’Aryna Sabalenka. Pour Coco Gauffc’est aussi un grand défi pour celle qui était destinée à devenir la « nouvelle Serena » lors de ses années junior. Après quatre ans sur le circuit principal, l’Américaine de seulement 19 ans aura l’occasion d’enfin décrocher son premier Grand Chelem au terme d’un été exceptionnel.

Sabalenka pour la cerise sur le gâteau

Impressionnante de facilité sur son parcours avant les demi-finales, Aryna Sabalenka a expédié chacune de ses adversaires en ne leur laissant que cinq jeux maximum. La Biélorusse est passée très proche d’une nouvelle désillusion face à Clés Madison en demi-finales. En effet, l’Américaine évoluait à un grand niveau en tapant aussi fort que son adversaire, se permettant même de mener 6/0 5/3. Mais Sabalenka a montré pourquoi elle sera la prochaine numéro un mondiale en faisant un incroyable come-back pour l’emporter en deux tie-breaks. Attention, ce soir, il faudra montrer moins de tension car tout le public sera contre elle.

Gauff, l’été de rêve

De son côté, Coco Gauff répond enfin aux attentes que l’on avait placées en elle à son arrivée sur le circuit. Après son élimination au premier tour à Wimbledonl’Américaine a recruté Brad Gilbert pour l’aider à gommer un peu ses faiblesses. Depuis, elle a gagné 17 de ses 18 derniers matches et remporté ses plus grands titres jusqu’à présent : Washington et bien sûr Cincinnati juste avant l’US Open. A 19 ans, elle jouera donc sa deuxième finale en Grand Chelem après Roland-Garros l’année dernière et pourrait bien terminer l’été sur la plus belle des notes, le tout devant son public.

Les nerfs, le gros enjeu ?

Toutes les deux ont été sujettes à la tension de l’enjeu lors des demi-finales. Dans le face à face, c’est assez équivalent même si Aryna Sabalenka avait largement dominé Coco Gauff en mars dernier à biens indiens. L’année dernière au Canada, les deux joueuses avaient disputé un énorme combat conclu au tie-break du troisième set par l’Américaine. Une chose est sûre : Gauff est plus forte tennistiquement ces dernières semaines et Sabalenka est prévenue.

Source de l’article